/
/
/
/
Zoom sur les escaliers en métal
escaliers en métal

Zoom sur les escaliers en métal

Les escaliers en métal participent pleinement à l’ambiance souhaitée dans un logement. A la fois durable et tendance, ce type d’escaliers n’est plus cantonné à l’univers industriel, froid et distant, ou réservé à équiper l’extérieur des bâtiments. Désormais, l’escalier en métal est devenu un élément design par excellence, symbole de la modernité, d’autant qu’il est facile de lui associer d’autres matériaux tels que le verre et le bois.


Escaliers en métal : les propriétés


Les propriétaires plébiscitent avant tout les escaliers en métal par leur apport esthétique qui bonifie les lieux de vie. Toutefois, l’escalier en métal dispose d’autres arguments particulièrement intéressants qui fondent en grande partie son succès. Le métal a évidemment l’avantage de posséder un haut niveau de solidité, tout en restant par exemple plus léger que le béton. Grâce à ce degré de solidité élevé, il peut se muer en structure porteuse de petites dimensions. Il se révèle par ailleurs en parfaite adéquation avec la tendance moderne et contemporaine, surfant sur une grande liberté de conception. L’escalier en métal peut aussi se peindre ou être associé à d’autres matériaux ce qui permet de jouer sur les contrastes avec la chaleur du bois ou la transparence du verre.


Il faut tout de même indiquer certains inconvénients inhérents au métal comme la nécessité d’un entretien soigné pour éviter que l’acier ne rouille. Sachez que son prix est également plus élevé que pour un escalier en bois. L’escalier en métal requiert un revêtement supplémentaire antidérapant, afin d’éliminer tous les risques de chute. Enfin, selon le type de métal, il peut rentrer en résonance, provoquant des nuisances inconfortables.


Les divers types de métaux envisageables


Plusieurs modèles d’escaliers en métal existent : l’escalier en inox, l’escalier en acier, et l’escalier en aluminium.


Escalier en inox
L’escalier en inox se distingue par sa luminosité, apportant à votre intérieur un style très « années 70 », époque durant laquelle le chrome connut ses heures de gloire. L’inox est le matériau le plus onéreux, puisqu’il faut compter entre 6 000 et 12 000 € pour un escalier. Sensible aux traces, l’escalier en inox dispose d’une gamme de finition assez large, intégrant des marches en verre ou en bois.


Escalier en acier
Indéniablement le plus original, l’escalier en acier est accessible pour un budget intermédiaire, évalué entre 3 000 et 6 000 €. Sa présence assure un intérieur moderne élégant, sa structure étant bien plus fine que le bois. Les possibilités de finition sont nombreuses et son entretien ne nécessite qu’un lavage à l’eau. Un traitement anticorrosion est tout de même indispensable.


Escalier en aluminium
L’aluminium reste le matériau le moins onéreux, et s’adresse notamment à des budgets modestes à partir de 1 500 €. L’escalier en aluminium est parfait pour recréer un intérieur type industriel. Il prime par sa légèreté, sa facilité d’entretien, et son aspect quasiment inusable. Idéal également pour constituer l’accès au grenier ou à la mezzanine, l’escalier en aluminium gagne actuellement en esthétisme avec la récente apparition de divers coloris.