/
/
/
/
Comment construire une maison bioclimatique ?
maison bioclimatique

Comment construire une maison bioclimatique ?

Construire une maison bioclimatique passe par la prise en compte de plusieurs paramètres tels que la forme du bâtiment, l’orientation de la façade, et les différentes ouvertures. L’objectif est d’utiliser les atouts de l’environnement pour réduire les dépenses énergétiques.


Maison bioclimatique : les principes  


Une maison bioclimatique privilégie le bois, matériau le plus intéressant pour de tels objectifs. Il prime par sa légèreté, sa capacité d’isolation, et son pouvoir de régulation hygrométrique, garantissant de réelles économies d’énergie.


Les travaux d’aménagement intérieur s’appuient sur l’orientation du soleil pour que les pièces de vie bénéficient d’un ensoleillement naturel performant. De même, la pente de la toiture doit être établie en tenant compte de la trajectoire des vents dominants. La protection face aux vents et au soleil est renforcée par la présence de larges débords de toiture.


La maison bioclimatique intègre enfin des équipements durables comme des capteurs solaires pour recueillir l’énergie, et des baies vitrées pour les apports solaires passifs directs. D’autres dispositifs qui répondent pleinement aux préceptes du développement durable peuvent être ajoutés : pompe à chaleur, isolation consolidée, récupération des eaux de pluie, chaudière à bois, etc. L’achat et l’installation de ces dispositifs sont d’ailleurs susceptibles d’être en partie remboursés par le biais de crédits d’impôt.


L’environnement au cœur du plan de construction d’une maison bioclimatique   

                                                                                                                                           
Sachez qu’il n’y a aucune différence entre la construction d’une maison bioclimatique et celle d’une maison traditionnelle. Relevons toutefois que les plans d’une maison écologique intègrent plus fortement la configuration du terrain, de l’environnement et de l’exposition. L’objectif est de positionner correctement les pièces à vivre « plein sud ». Les matériaux employés sont par ailleurs plus axés sur l’aspect naturel et respectueux de l’environnement.


Pour valider un plan de maison bioclimatique, la forme de la maison doit rayonner par sa compacité, et être la plus carrée possible pour ce qui concerne la partie habitable. De plus, la superposition d’un étage assure une moindre déperdition par le sol et le plafond, d’autant que ce type de forme de maison réduit les coûts de fondation et de toiture.
L’orientation de la façade doit permettre d’ouvrir la maison bioclimatique au sud, et de la protéger au nord. Il faut aussi pouvoir intégrer des panneaux solaires afin de capter l’énergie en provenance de l’ensoleillement, y compris en période hivernale. Il convient aussi de restreindre les vitrages à l’ouest, zones plus souvent soumises aux intempéries portées par les flux ouest/est. Les ouvertures extérieures doivent enfin servir à limiter l’éclairage artificiel pour optimiser la luminosité naturelle. Equipées de volets, elles font office de protection contre le froid autant que de pare soleil.


Faire confiance à des professionnels spécialisés


Pour vous accompagner dans un projet de construction de maison bioclimatique, songez à faire appel aux conseils et aux services d’architectes et de maitres d’œuvres adhérents au réseau Plus que PRO.  Ces experts, reconnus pour leur sérieux et leurs compétences, évalueront à vos côtés la faisabilité de votre projet, en analysant la configuration des lieux selon vos attentes et votre budget.

Obtenir un devis pour la construction de votre maison bioclimatique  

Découvrez les artisans dont le savoir-faire est évalué par des avis clients contrôlés. N'hésitez pas à leur soumettre vos projets !