/
/
/
/
Comment poser du parquet cloué ?
parquet cloue

Comment poser du parquet cloué ?

La pose d’un parquet cloué est, à l’inverse de la pose flottante ou de la pose collée, bien plus technique. Elle requiert donc des compétences et un savoir-faire qui invitent à privilégier l’intervention d’un artisan professionnel. Notez que la pose clouée est une technique davantage employée pour installer du parquet massif que du parquet flottant.

Parquet cloué : supports et recommandations

Les supports utilisés pour une pose de parquet cloué sont essentiellement des solives à l’étage, et des lambourdes. La pose sur lambourdes clouées sur solives est dédiée au rez-de-chaussée, tandis que la pose sur lambourdes flottantes sur chape de ciment est conseillée pour consolider le confort acoustique. Il existe également une pose clouée sur lambourdes fixées sur dalle de béton, ou bien sur un support continu dans le cas notamment de panneaux d’agglomération, de contreplaqué, etc.

Sachez toutefois que ce type de pose est totalement incompatible avec un sol chauffant. Il faut aussi tenir compte, lors de la construction d’un logement, que la pose clouée nécessite une surélévation du sol d’au moins 50 mm. Enfin, le bois se désolidarisant du support, elle autorise le passage de câbles, permettant l’intégration de panneaux isolants.

Techniques de pose clouée d’un parquet

Pose de lambourdes
La première étape constitue à poser les lambourdes. Cette opération est différente si le parquet se situe au rez-de-chaussée ou à l’étage. A l’étage, le cloutage s’effectue sur les solives, si ces dernières sont espacées au minimum de 45 cm. Vous avez toutefois l’opportunité de clouer les lambourdes sur les solives. Au rez-de-chaussée, si les solives ne sont pas apparentes, le cloutage nécessite la pose de lambourdes. Celles-ci réclament de vérifier la planéité du sol.

Equipez-vous de lambourdes affichant une épaisseur de 26 ou 35 mm. L’écart entre celles-ci fluctue entre 35 à 40 cm, sans oublier de prévoir des découpes afin de faire passer d’éventuelles canalisations et autres conduits électriques. Positionnez de façon perpendiculaire les lambourdes par rapport à la future pose du parquet cloué.

Pose de parquet cloué
La seconde étape s’attaque à la pose du parquet qui débute le long du mur et du côté de l’entrée, voire dans l’axe de la pièce si les murs ne sont pas perpendiculaires. Positionnez les lames par rapport aux lambourdes et aux solives, en prévoyant un espace entre celles-ci et les murs par le biais de cales de 5 à 10 mm. Cet espace permet d’anticiper la possible dilatation du bois.

Songez à orienter le côté rainuré de la lame vers le mur, puis frappez les lames afin de les emboîter grâce à un simple maillet ou une cale. Sachez que pour ne pas détériorer les lames, mieux vaut ne pas les frapper directement. Clouez ensuite les lames au support en recouvrant l’ensemble de la pièce. Dissimulez le joint de dilatation via une contre-plinthe, avant d’effectuer le ponçage final en laissant un temps de latence d’une à deux semaines. Dans le cas d’un parquet brut, vous pouvez penser à la finition vernie, huilée, ou cirée en sollicitant l’avis d’un professionnel du réseau Plus que PRO.

Trouver un artisan pour mes projets de pose de parquet

Consultez les artisans menuisiers Plus que Pro recommandés par leurs clients. Soumettez simplement et rapidement votre projet en demandant un devis p