/
/
/
/
Escalier de secours : connaître la réglementation
Escalier de secours

Escalier de secours : connaître la réglementation

Obligatoires seulement pour certains bâtiments commerciaux et industriels d’une hauteur réduite, les escaliers de secours répondent à des normes spécifiques de sécurité pour les ERP. Délicates et complexes, les règlementations concernant les escaliers de secours exigent l’intervention d’un professionnel.

Escaliers de secours : quelques normes

Les escaliers de secours doivent répondre  un double objectif, d’où des règlementations contraignantes : permettre, sans risque, l’évacuation des utilisateurs du bâtiment en cas de sinistre et faciliter l’utilisation aux personnes ayant des déficiences visuelles.
Dès lors, les escaliers de secours doivent respecter un certain nombre de critères spécifiques :

  • Hauteur de marche comprise entre 13 cm et 17 cm
  • Giron de marche entre 28 cm et 36 cm
  • Idéalement, la hauteur de 2 marches additionnée à la longueur du giron doit être 60 (loi de Blondel sur le confort des escaliers)
  • Largeur de 90 cm ou de 140 cm
  • Garde-corps de 90 cm de haut au minimum
  • La première et la dernière contremarche, entre deux paliers, doivent être contrastées, visuellement, du reste des marches ;
  • Des bandes d’éveil doivent être installées à 50 cm de la marche, sur les paliers ;
  • Etc.

Les matériaux quant à eux  peuvent être aussi bien du métal que de l’aluminium, du béton ou du bois, tant qu’ils sont prévus pour résister durablement aux contraintes extérieures (intempéries, gel, etc.) tout en conservant leurs propriétés mécaniques et, surtout, leur résistance à la charge.

Mais ces normes « standard » peuvent être également complétées par des obligations complémentaires : les escaliers de secours des ERP sont régis par les articles « CO » 34 à « CO » 42 du règlement de sécurité incendie, par arrêté du 25 juin 1980 modifié.

Escaliers de secours : faites confiance aux professionnels

La complexité des règlementations concernant les escaliers de secours et les responsabilités qui pèsent sur les propriétaires d’ERP concernés par cette obligation exigent de ne pas prendre la question à la légère. Or, les professionnels des escaliers, notamment des escaliers à destination des professionnels, maîtrisent ces normes et réalisent justement leurs escaliers de manière conforme, faisant ainsi profiter leurs clients de leur expertise en la matière, pour les alléger du travail fastidieux d’étude de la règlementation. En outre, dans la mesure où l’installation d’un escalier de secours doit donner lieu à une validation par un expert, le fait de recourir à l’expertise d’un professionnel permet de garantir sa conformité et d’éviter les surcoûts éventuels liés à une contrevisite, dans le cas où l’escalier de secours ne répondrait pas à la règlementation applicable au cas particulier de votre ERP.

Aussi, le plus simple, si vous avez l’obligation d’installer un escalier de secours dans votre ERP, est de solliciter un spécialiste des escaliers via Plus Que Pro : vous pourrez faire appel à une entreprise proche de vous, vous pourrez bénéficier des conseils avisés d’un expert compétent et qualifié et vous pourrez vous fonder sur les avis des clients des entreprises partenaires grâce à notre système d’avis vérifiés certifié ISO 9001.