/
/
Piloter un avion pour mieux piloter son entreprise

Piloter un avion pour mieux piloter son entreprise

RH Attitude, cabinet spécialiste des relations humaines dans les entreprises propose des formations innovantes en Alsace, notamment un stage de pilotage d’une demi-journée. Plus que PRO l’a testé et approuvé !

Maintenir le cap et définir une stratégie adaptée

Pour parvenir à destination, le pilote d'avion doit se concentrer sur son cap, sa navigation et contrôler en permanence le bon fonctionnement de son avion. Quand il vole, le pilote doit tout faire à la fois. La comparaison est la même pour le patron d’une très petite entreprise (TPE) ou le chef d’équipe. Bien souvent il est seul pour mener à bien son entreprise ou son projet (son vol). Carole Friedrich, la directrice de RH Attitude est parvenue à relier son activité professionnelle à sa passion pour le vol en ULM. « Lors de mes cours de management je me suis aperçue que je faisais de nombreux parallèles avec mon expérience de pilote », affirme-t-elle.

Avant de prendre les commandes, un pilote doit définir son plan de vol, évaluer son environnement (météo, survol des reliefs, état du terrain de destination, etc.), ses ressources en carburant, évaluer les risques, prévoir des changements de cap et mettre en œuvre une navigation adaptée. Dans une entreprise, le dirigeant doit définir son projet, ses objectifs et doit également évaluer son environnement (cible, état du marché, concurrence) et ses ressources. Il doit aussi prendre en compte les risques, s’adapter aux différentes situations et élaborer une stratégie appropriée.

Suivre ses tableaux de bord et bien communiquer

Une fois à bord du cockpit, le pilote d’un avion maîtrise la trajectoire à l’aide des tableaux de bord, tout comme en entreprise, le dirigeant pilote son projet à l’aide des tableaux de bord qui répertorient différents indicateurs et qui permettent de corriger la trajectoire si un voyant orange ou rouge s’allume… Il s’agit ensuite de gérer le carburant et le temps de vol dans les airs et de gérer les ressources techniques, humaines et les délais au sein de sa société.

Dans les deux cas, la communication est primordiale. Pour qu’un vol se déroule dans de bonnes conditions, il est primordial d’être clair dans ses échanges et de rester à l’écoute de la tour de contrôle. Il en va de même en entreprise : pour que le projet se réalise dans le respect du cahier des charges, mieux vaut être clair sur la vision et le but à atteindre. Pour cela, il est nécessaire de favoriser l'écoute et le dialogue avec les collaborateurs participant au projet, et avec les autres services.

Pour avoir testé ce stage, Plus que PRO vous le recommande ! Le vol se déroule au sein de l’école de pilotage Avions Ultra Légers Formation à l’aérodrome de Colmar. A l’issue de la formation, le stagiaire se voit remettre : une attestation de vol, un livret des bonnes pratiques en avion et dans la gestion de projet en entreprise et une attestation de participation. Parmi les projets à venir, Carole Friedrich, la directrice de RH Attitude souhaiterait proposer des « vols thérapie ». Car elle en persuadée : faire voler les gens leur permet de relativiser les événements de leur vie et de leur démontrer leur niveau de capacité.