/
/
/
/
Crédit travaux : l'éco-prêt et le prêt CAF
Prêt taux zéro

Crédit travaux : l'éco-prêt et le prêt CAF

Outre le traditionnel crédit travaux à souscrire auprès d’un organisme financier, vous pouvez bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro et du prêt CAF pour financer vos travaux de rénovation. L’objectif est d’accompagner les projets visant à améliorer notamment les capacités d’isolation de votre logement.

Zoom sur l’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt sans intérêt dédié au financement de travaux de rénovation de l’habitat. C’est par exemple le cas si vous souhaitez engager des travaux de rénovation pour vos fenêtres. Sans condition de ressources, cet éco-PTZ est limité à 30 000 € maximum, et s’adresse uniquement aux propriétaires à destination de leur résidence principale, ou d’un logement mis à disposition sur le marché locatif. Notez que depuis le 1er septembre 2014, ce prêt est uniquement accordé aux travaux qui sont effectués par des entreprises professionnelles certifiées RGE pour Reconnu Garant de l’Environnement.

L’éco-prêt à taux zéro est accessible dans le cadre de la mise en œuvre d’un bouquet de travaux, dans le but d’atteindre un degré de performance énergétique global minimal de l’habitation, ou encore, avec pour objectif de réhabiliter un système d’assainissement non collectif par un dispositif non consommateur d’énergie. Il court sur 10 ans avec une possibilité de réduire la durée de remboursement jusqu’à 3 ans sur votre demande.

Sont concernés par le bouquet de travaux l’isolation de la toiture, l’isolation des fenêtres, des murs et des portes en contact avec l’extérieur, l’installation ou le remplacement du système de chauffe-eau sanitaire, l’installation d’un dispositif de chauffage fonctionnant à l’aide d’énergies renouvelables. En termes de financement, il s’agit de payer une partie des coûts liés à la fourniture et à la pose d’ouvrages nouveaux, aux travaux induits, aux frais de maitrise d’œuvre et éventuellement d’assurance maître d’ouvrage.

Notez enfin que l’éco-PTZ est parfaitement cumulable avec d’autres aides délivrées par l’Agence nationale de l’habitat et les collectivités territoriales. Il peut également être complété par le versement de la prime rénovation énergétique, les certificats d’économies d’énergie et le prêt à taux zéro plus.

Retour sur le prêt CAF à l’amélioration de l’habitat

Ce prêt concerne les travaux de réparation, d’assainissement, d’amélioration ou d’isolation thermique pour une résidence principale que vous soyez locataires ou propriétaires. Sont toutefois exclus les travaux d’entretien tels que la pose de papiers peints, les travaux de peinture, etc. Pour prétendre à ce prêt, il faut être bénéficiaire d’une prestation familiale. En revanche, si vous ne percevez que l’Allocation logement social, l’Aide personnalisée au logement, l’Allocation aux adultes handicapées, ou le Revenu de solidarité active, vous ne pouvez y prétendre.

Son montant couvre jusqu’à 80 % des dépenses, la limite étant fixée à 1 067,14, alors que le taux d’intérêt est établi à 1 %. Le remboursement s’étale au maximum sur 36 mensualités. Le versement a lieu pour moitié à la signature du contrat entériné par la présentation du devis, et l’autre moitié au moment de la finalisation des travaux via la présentation de la facture.

Obtenir un devis pour des travaux de rénovation

Découvrez les artisans dont le savoir-faire est évalué par des avis clients contrôlés. N'hésitez pas à leur soumettre vos projets en matière de rénovation de l'habitat !