/
/
/
/
Calculer les dimensions d'un escalier
Calculer les dimensions d'un escalier

Calculer les dimensions d'un escalier

L’escalier est un objet fonctionnel et esthétique qui permet de relier un étage à un autre. Afin d’obtenir une structure adaptée à votre maison et à vos besoins, l’escalier se compose de divers éléments qui doivent être proportionnés et précisément calculés. Découvrez comment calculer correctement les dimensions de votre escalier.

L’escalier, un assemblage complexe et un calcul précis

Afin de concevoir l’escalier parfait pour votre logement, plusieurs éléments sont à prendre en compte. Le premier étant l’espace disponible pour le poser. Espace qui va également déterminer le type d’escalier à poser : escalier droit, escalier tournant, escalier dit « secondaire » comme l’hélicoïdal qui demande moins de place, mais est moins confortable à l’usage. Le type de structure sélectionné, ses dimensions seront réalisées à partir de la hauteur à monter, du nombre et de la taille des marches et de la pente à créer.

L’importance de la trémie de l’escalier

La trémie est déterminante pour la position, le style et la taille de votre futur escalier. Il s’agit de l’espace prévu au plancher pour l’installation. Ainsi, ce tracé effectué, il dessine le choix de l’escalier. La forme de la trémie est rectangulaire pour un escalier droit ou tournant ; elle est ronde ou carrée pour un escalier hélicoïdal. Un dégagement d’au moins 1,90 m de hauteur appelé « échappée » doit être préservé pour permettre le passage.

Les règles à respecter pour calculer

Afin de réaliser un escalier confortable, la règle incontournable concerne la hauteur des marches. Afin de sécuriser l’équipement et d’en assurer le confort, il est indispensable que la hauteur de chaque marche soit identique. De plus, la taille idéale est de 18 cm et se situe entre 16 et 21 cm. Pour éviter une montée trop fatigante, ne dépassez pas les 18 marches ! Enfin, le giron, c’est-à-dire, la profondeur de la marche est idéalement située entre 24 et 31 cm, voire autour de 15 cm pour un escalier secondaire type meunier.

Débuter le calcul de votre escalier

Commencez par mesurer la hauteur de la montée à couvrir par votre escalier, c’est-à-dire la hauteur entre les deux étages à relier. Parallèlement, vous devrez mesurer la longueur de la volée au sol, donc le recul dont vous disposez au niveau inférieur.

Calculer le nombre et la taille des marches et les dimensions du giron

Afin d’obtenir le nombre de marches, il faut calculer le rapport entre la hauteur à monter et la hauteur de marche souhaitée. Pour le giron (la profondeur de la marche), il s’obtient en divisant la dimension du reculement (l’échappée) au nombre de marches.

La loi Blondel pour un escalier confortable

Pour contrôler le confort de l’escalier, on s’intéresse à la montée et à la descente. Il s’agit de calculer le rapport entre la hauteur et la profondeur de la marche (le giron) en appliquant la loi Blondel que voici : 60 < (2 × hauteur de marche) + 1 giron < 64
Le résultat doit se situer entre 60 et 64 cm.


A vos calculettes pour définir  votre escalier parfait !

Obtenir un devis pour la création d'un escalier

Découvrez les artisans menuisiers dont le savoir-faire est évalué par des avis clients contrôlés. N'hésitez pas à leur soumettre vos projets en matière d'installation d'escalier !