/
/
/
Zoom sur les moyens de transport écologiques
Transport écologique

Zoom sur les moyens de transport écologiques

Alors que la COP 21 a occupé le champ médiatique de fin 2016, alors que l’heure est à la réduction des émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre, il est temps de faire un tour d’horizon des moyens de transport écologiques, ces outils d’une mobilité verte, durable et respectueuse de l’environnement… et du porte-monnaie !

Les transports en commun : premiers transports écologiques

Avant d’évoquer des moyens de transport écologiques innovants ou collaboratifs, il paraît important de rappeler que les transports en commun restent les principaux moyens de mobilité verte ! En effet, même un bus fonctionnant au diésel ne consomme en réalité pas beaucoup plus qu’une voiture… mais transporte beaucoup plus de monde ! A raison d’une cinquantaine de passagers par bus, par exemple, on peut d’emblée diviser les émissions de polluants par 10.

Mais c’est évidemment le train qui aujourd’hui, représente le transport en commun le plus écologique, compte tenu des autres moyens de transport. Plus cher, certes, fonctionnant grâce au nucléaire majoritairement, on ne peut pas vraiment le considérer comme durable, mais au moins il ne participe pas à l’émission de gaz à effet de serre.

Rappelons également que pour tout trajet de moins de 700 km, l’avion est sans doute le pire des moyens de transport d’un point de vue écologique… même s’il est malheureusement bien souvent moins cher que le train.


Note : tout de même, avec la loi Macron, de nombreuses lignes de transport par bus se sont ouvertes et permettent de relier entre elles les principales villes de France, pour des prix totalement dérisoires !

Vélo, marche et autres transports à énergie musculaire

Tant que l’on reste en ville ou à proximité de chez soi, il est évident que l’énergie la moins polluante, c’est celle que l’on n’utilise pas ! Vélo, marche à pieds, course, roller, trottinette ou tout autre moyen de transport utilisant l’énergie musculaire est donc évidemment le moyen de transport le plus écologique et celui qu’il convient de privilégier pour préserver sa santé et celle de la planète !

D’ailleurs, en ville, de nombreux services de vélo-taxi se sont développés : peu coûteux et écologiques, ils permettent de se déplacer dans les grandes villes tout en participant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Mobilité verte : et si on partageait ?

C’est enfin le partage qui vient révolutionner depuis quelques années le monde des transports écologiques : voitures partagées (autopartage), en libre-service ou en version payante, vélos en libre-service, covoiturage, etc. tous ces nouveaux modes de consommation des véhicules habituellement classés comme « personnels » sont à ranger dans les innovations en faveur de la mobilité verte.

Alors, pour une utilisation plus raisonnée des véhicules, pour une mobilité plus verte, responsable et solidaire, pour participer à la lutte contre le dérèglement climatique tout en réalisant, bien souvent, des économies sur vos voyagez, optez pour les moyens de transport écologiques, au quotidien et pour vos vacances.