/
/
/
Ravalement de façade : les produits classés D1, D2 ou D3
ravalement de façade

Ravalement de façade : les produits classés D1, D2 ou D3

Comme pour la plupart des produits du bâtiment, il existe un classement pour les revêtements de façade. En réalité, il en existe même plusieurs, le classement européen EVWA tendant à remplacer le classement français, décomposé principalement en deux critères : D (pour la fonction décorative) et I (pour l’imperméabilité). Attardons-nous sur les différents revêtements de façades classés D1, D2 ou D3.

Les revêtements de façade classés D1

Rappelons que le classement D1 ne concerne que la fonction décorative des revêtements de façade. Les produits classés D1 sont des films transparents (ou semi-opaques) qui conservent l’aspect de la façade, mais pas forcément sa couleur. Classiquement, ce sont les films hydrofuges et les lasures à béton. Les films hydrofuges sont transparents et servent uniquement de barrière anti-pluie pour préserver la façade de l’humidité. Les lasures à béton (de plus en plus en phase aqueuse) quant à elles constituent non seulement une barrière anti-pluie, mais peuvent aussi apporter une nouvelle couleur à la façade.

Les revêtements de façade classés D2

Les revêtements de façade classés D2 masquent l’aspect du support. Ce sont des films minces, opaques et qui constituent une « surcouche » fine sur la façade. Il en existe différents types, les plus récents étant souvent plus chers mais aussi plus performants et, surtout, plus faciles à appliquer : silicates, pliolites et siloxanes, ces derniers étant les revêtements de dernière génération.

Les revêtements de façade classés D3

Les revêtements de façade classés D3 sont, logiquement, les plus épais. Ce sont ceux qui sont utilisés lorsque la façade est faïencée : les revêtements D3 masquent ce faïençage tout en redonnant un coup de jeune à la façade. Deux types de produits se retrouvent sous le classement D3 des revêtements de façade :
  • Les revêtements semi épais (RSE)
  • Les revêtements plastiques épais (RPE)

Les produits de classe 3 s’appliquent classiquement en 2 couches, manuellement ou mécaniquement, le plus souvent mécaniquement, c’est-à-dire avec une pompe. Le grand avantage des revêtements de classe 3 est qu’ils peuvent bénéficier d’une finition manuelle pour leur apporter une texture : ils peuvent être talochés par exemple, pour un aspect proche du crépi par exemple.

Il est important de noter que le choix du revêtement et de son classement est déterminé par une analyse fine de l’état de la façade avant le ravalement : y-a-t-il des fissures ? Du faïençage ? Le support est-il sain ? Nécessite-t-il un décapage ? L’ensemble des réponses à ces questions déterminera non seulement le classement nécessaire du produit de ravalement, mais aussi les étapes préalables nécessaires pour garantir une bonne accroche du revêtement choisi.

Voilà pourquoi il est toujours préférable, en particulier pour le ravalement de façade, de faire appel à une entreprise spécialisée : les artisans sont les mieux à même de vous conseiller, d’analyser la façade et de réaliser l’application dans les règles de l’art.

Obtenir un devis pour faire le ravalement de votre façade

Découvrez les artisans façadiers dont le savoir-faire est évalué par des avis clients contrôlés. N'hésitez pas à leur soumettre vos projets en matière de ravalement de votre façade !