/
/
/
/
Tout savoir sur le tuyau PER
Plombier

Tout savoir sur le tuyau PER

De plus en plus répandu dans les installations de plomberie, en particulier dans l’autoconstruction, mais pas seulement, le tuyau PER semble en passe de supplanter (en particulier dans sa version multicouche) le cuivre, plus contraignant et plus cher. Peu cher et facile à mettre en œuvre, le tuyau de PER ne demande en effet aucune soudure et permet, à quelques précautions près, de réaliser l’intégralité d’une installation de plomberie domestique, sanitaire et chauffage. Explications et conseils.


Le tuyau de PER, qu’est-ce que c’est ?


L’acronyme PER signifie polyéthylène réticulé, car il s’agit d’un polyéthylène, une sorte de PVC, un matériau synthétique peu cher à fabriquer, qui a subi une réticulation. Cette réticulation a pour effet de renforcer la robustesse du polyéthylène et de le rendre notamment moins sensible aux hautes températures.

Remarques importantes :

  • Le multicouche est un dérivé du PER : comme son nom l’indique, le multicouche est composé de plusieurs couches, deux couches de PER enfermant une couche d’aluminium.
  • Le PER est perméable à l’oxygène ! Aussi existe-t-il des PER avec barrière anti-oxygène, plus chers, mais indispensables pour certains usages, comme nous le verrons plus loin.
  • Le tuyau de PER est donc simplement une sorte de tube plastique, généralement renfermé dans une gaine PVC et présenté en deux couleurs : bleu et rouge, pour distinguer facilement les différents circuits d’eau (froide et chaude).


Utilisation du tuyau PER : ce qu’il faut savoir


La première chose à savoir est que le PER est souple, il doit donc être placé dans des saignées et/ou fixé avec des cavaliers spécifiques pour ne pas bouger. Néanmoins, comme il est très sensible à la dilatation, il est impératif de prévoir une marge de manœuvre pour ne pas le comprimer. Notez par ailleurs que, comme il est coloré en bleu ou en rouge, on évite généralement de l’utiliser en apparent pour des raisons esthétiques. D’ailleurs, il existe une grande variété d’accessoires permettant une finition impeccable des installations de plomberie en PER encastré.

La deuxième chose à savoir est que, si le PER est utilisé pour une installation de chauffage, il est impératif d’utiliser un PER avec barrière anti-oxygène (PER BAO) : la perméabilité à l’ »oxygène favoriserait la formation de boues dans les tuyaux.

La troisième chose à savoir est que chaque installation terminale (évier, douche, baignoire, WC, machine à laver, etc.) exige un débit d’eau différent, et donc un diamètre de tuyau PER différent. En outre, quand un même tuyau PER distribue plusieurs installations, ce tuyau doit être d’un diamètre adapté sur la base d’un coefficient multiplicateur, en  fonction des installations et du nombre d’installations desservies par le même tuyau. Eh oui, n’oubliez pas que plombier, c’est un métier !

Notez enfin que l’utilisation du PER est simple et sans soudure. Elle ne demande que des connaissances techniques concernant les installations de plomberie (débits, diamètres, etc.), de la précision et un peu de matériel :

  • Des raccords ;
  • Un coupe-tube (pour faire des coupes nettes et droites sur les tubes, indispensable à l’étanchéité de l’installation) ;
  • Une pince à emboîture.

Pour votre installation de plomberie, pensez à faire appel à un artisan pour vous garantir une réalisation dans les règles de l’art et respectant les fondamentaux des règles sanitaires. Avec Plus Que Pro, vous avez la garantie de pouvoir sélectionner votre entreprise sur la base des avis de ses clients !

Vous avez un projet en matière de plomberie ?

Faites appel à nos plombiers situés près de chez vous. N'hésitez pas à les consulter pour un devis gratuit !