isoler-son-jardin-du-bruit.jpg

21/03/2017

Pourquoi et comment isoler son jardin du bruit ?

Stress, évidemment, mais aussi maux de tête, insomnies, problèmes d’audition et même maladies cardiovasculaires : voilà les effets du bruit sur la santé humaine ! Autant de bonnes raisons de veiller à s’en protéger. Et cela passe bien souvent par l’isolation acoustique du jardin, en particulier quand celui-ci est proche d’une route, d’une voie ferrée ou de n’importe quelle autre source de nuisances sonores. Voici 3 conseils pour se protéger efficacement du bruit.

Non, les arbres n’isolent pas du bruit

Et oui, c’est dommage. Mais aucune haie, aucun arbre ni aucune végétation n’isoleront votre jardin du bruit : le niveau sonore (mesuré en décibels) reste identique, avec ou sans protection végétale. En revanche, les écrans végétaux transforment le bruit, semblent l’étouffer et le rendent plus facile à supporter… pour peu que cette végétation soit suffisante.

Pour cela, il n’y a malheureusement qu’une solution : il faut un jardin très grand pour pouvoir planter une véritable forêt d’arbres entre la source du bruit et votre maison. Une simple haie, même dense et même haute, n’aura qu’un impact très réduit sur les nuisances sonores.

Les écrans verts ou végétaux : des solutions alternatives performantes

Assez récentes, ces solutions de protection anti-bruit se sont rapidement démocratisées, en particulier au Canada pour l’instant, mais elles commencent à arriver en France.

Le principe est simple :

- Des panneaux plus ou moins hauts (de 2m à 4m de haut selon les règles d’urbanisme et le contexte) sont composés de saule tressé, parfois intégrant de la laine minérale ou de la laine de bois en leur cœur, pour maximiser la protection contre le bruit.

- Au pied de ces panneaux tressés sont plantées des plantes grimpantes qui vont végétaliser petit à petit l’écran et ainsi apporter des fleurs, de la verdure, de la biodiversité au jardin.

Les murs de briques : des solutions classiques

Évidemment, la solution la plus employée pour protéger son jardin du bruit reste le mur de briques.

La brique creuse offre en effet un avantage double :

- Sa masse importante permet de bloquer une bonne partie du bruit.

- Les alvéoles contenant de l’air ajoutent un frein supplémentaire au bruit.

Les briques creuses, alvéolaires généralement, sont donc globalement préférables au béton, moins efficace.

Les écrans anti-bruit réfléchissants

Il existe enfin des écrans qui réfléchissent le bruit et offrent donc une protection extrêmement efficace contre le bruit. Beaucoup moins esthétiques et plus chers, ils peuvent en outre poser des problèmes en réfléchissant le bruit vers les jardins des voisins ! Une étude préalable est donc indispensable.

Pour vous aider dans la protection contre les nuisances sonores de votre jardin, il est donc vivement conseillé de solliciter des professionnels qui seront les mieux à même de vous proposer des solutions performantes et adaptées à la fois à votre budget et à votre concept.

Avec Plus que PRO, vous avez la chance de pouvoir identifier, près de chez vous, des entreprises engagées dans une démarche qualité et évaluées par leurs clients via notre système d’avis contrôlés certifié ISO 20252. Profitez-en !