Tout sur le montage d'une charpente de toiture

Tout sur le montage d'une charpente de toiture

Parmi les éléments de construction d’une habitation ou d’un immeuble, l’élaboration de la charpente est considérée comme une étape prépondérante. De la charpente traditionnelle à la charpente pour toiture plate, en passant par la charpente pour combles, le montage de ces éléments réclame des connaissances élevées, et une maîtrise parfaite de techniques spécialisées.

Retour sur quelques points clés d’une charpente de toiture

Toute architecte le sait, c’est la forme géométrique triangulaire qui sert de référence à la majorité des toitures. Pourquoi ? Parce que le triangle, à l’instar également du cercle, dispose d’une propriété fondamentale : il ne se déforme jamais. Pour créer cette forme triangulaire, il suffit d’emboiter deux arbalétriers sur un entrait. Cette propriété indéformable garantit à la charpente d’être particulièrement résistante vis-à-vis des fortes contraintes, telles que les mouvements de traction, de compression ou de flexion, qui peuvent survenir et perturber l’équilibre et la stabilité de la construction. A cette structure s’ajoutent plusieurs pièces qui assurent une fonction d’équilibre, de contreventement, et de répartition de charges : échantignole, chevron, faîtage, panne, poinçon, liteau, etc. Auparavant, ces pièces étaient liées entre elles par des chevilles en bois à tenons et mortaises. Actuellement, cet assemblage est facilité par l’utilisation de sabots et de connecteurs de charpente, rendant au passage plus accessible le montage de charpente, y compris par des novices.

Montage d’une charpente : un travail sur mesure

La construction d’une charpente de qualité, totalement sûre, nécessite d’étudier et d’analyser les forces provenant de l’extérieur du bâtiment (action/réaction), celles issues de l’intérieur (compression, traction, flambage, distribution des contraintes), et les sollicitations (charges permanentes, charge variables, etc.). Il est impératif de surveiller l’état des murs et des façades. Ceux-ci doivent être sains et suffisamment porteurs. Il est par ailleurs recommandé d’associer à ces calculs préalables un plan de charpente, pour constituer un document de références complet sur lequel s’appuyer pour effectuer le montage de charpente de votre toiture. Toutefois, il est souvent préférable de faire appel à une entreprise professionnelle. N’hésitez pas d’ailleurs à solliciter plusieurs devis détaillés, afin de réaliser un comparatif des tarifs et des prestations. Vous trouverez de précieuses informations en vous rendant sur le réseau Plus que Pro, et découvrirez des professionnels de votre région, expérimentés et compétents, capables de vous aiguiller dans vos choix, et de vous accompagner dans votre projet.

Les normes à respecter pour monter une charpente

La construction d’une charpente est encadrée par des normes. Celles-ci balisent l’ensemble des travaux de bâtiment. On trouve par exemple la norme NF P21-205 DTU 31.3 qui concerne les charpentes en bois assemblées par connecteurs métalliques ou goussets. Elle implique des conceptions et des calculs précis, ainsi que des clauses spécifiques jalonnant les diverses étapes de réalisation (montage, assemblage, connecteur, etc.). On citera également l’EN 14250 qui s’intéresse aux structures préfabriquées, la NF P21-204 DTU 31.2 qui régule la charpente en bois, ou encore, le Diagnostic XP P 03-200 qui rend obligatoire l’étude de constat de l’état parasitaire.

A lire également : Choisir une charpente en bois, en métal ou en béton ?

Rédigé le 29/03/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis