peinture-finck.jpg

Faire aménager ses combles : conseils et prix

Pour pouvoir gagner quelques mètres carrés habitables supplémentaires, beaucoup de propriétaires se décident à aménager leurs combles. Pour obtenir ce gain d’espace, il est cependant notable de savoir que les travaux sont soumis à des règles précises.

Les informations à connaître

S’il existe bien des combles aménageables, d’autres ne le sont pas : il s’agit des combles perdus. Cet état dépend de différents paramètres, tels que la charpente, la pente de votre toit, la hauteur sous plafond... De plus, sachez que si la surface est supérieure à 20 m², il vous faudra obligatoirement avoir un permis de construire. Autre donnée à intégrer : l’isolation. Le toit est la surface d’une habitation qui génère le plus de déperditions énergétiques. Sans une isolation de qualité, on estime que près du tiers de l’air chauffé est perdu. L’isolation est donc une problématique essentielle, si vous projetez d’aménager vos combles. N’hésitez pas à prendre contact avec des professionnels spécialisés, pour vous guider dans le choix des matériaux à utiliser.

Vérifier vos équipements en amont

Pour anticiper correctement la nature des travaux à engager, il est recommandé de faire une vérification minutieuse à la fois des sols, mais également des cloisons et des fenêtres. Pour savoir si vos sols peuvent répondre à un tel aménagement, il suffit de connaître leur conformité via l’étude des fondations. Selon vos budget et vos attentes, optez ensuite pour le revêtement qui vous convient le mieux. Si la configuration ne se prête pas l’aménagement des combles, renforcez votre sol avec une chape sèche ou du béton léger, afin que celui-ci puisse supporter les nouvelles charges amenées par les combles aménagés. En ce qui concerne les cloisons, soyez attentif à leurs poids, et leur résistance. Notez que les cloisons classiques, plus lourdes, disposent d’une meilleure résistance, alors que les cloisons sèches, plus simples à installer, pêchent par leur moindre résistance et une isolation moins performante. Quant aux fenêtres, deux solutions se présentent à vous : une fenêtre de toit type « Velux », ou une lucarne. Si la seconde est prisée pour son design rétro « à l’ancienne », la première est largement plus appréciable pour le puits de lumière qu’elle garantit, ainsi que pour sa facilité à permettre une circulation d’air frais confortable.

Aménager ses combles, oui, mais à quel prix ?

Le prix des travaux doit automatiquement tenir compte de nombreuses variables en fonction du projet envisagé. L’opération sera forcément plus onéreuse s’il faut adapter ou équiper vos combles avec des sols renforcés, des cloisons sèches, et des nouvelles ouvertures de fenêtres. A cela s’ajoutent les travaux de raccordement liés au chauffage, à l’eau, et à l’électricité, y compris l’éventuelle mise aux normes de sécurité. Enfin, il faut intégrer le calcul de la TVA qui fluctue aussi selon la nature des travaux, passant de 10 % à 20 % si ces derniers sont conséquents.

Renseignez-vous au sujet des crédits d’impôts qui pourraient soulager votre budget. Enfin, songez à solliciter, auprès de professionnels de votre région du réseau Plus que PRO, des devis détaillés pour pouvoir comparer les prestations.

Rédigé le 05/04/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis