Comment restaurer une voiture de collection ?

Comment restaurer une voiture de collection ?

Une voiture de collection désigne un modèle d’automobile âgé de plus de 30 ans, même si d’autres paramètres entrent en jeu dans cette définition : marque, modèle, genre, histoire du véhicule. Forcément, cet âge implique généralement de restaurer l’automobile, afin de la faire fonctionner comme au bon vieux temps !

Avant d’effectuer la restauration d’un véhicule de collection

C’est la passion qui anime les collectionneurs de véhicules anciens. Cependant, la passion ne rime pas forcément avec aptitudes à réaliser ce type de travaux. Changer des plaquettes de frein n’implique pas les mêmes connaissances que de remplacer un longeron, ou de carrément reconstituer un moteur. Si vous êtes limité dans vos connaissances de la mécanique automobile, préférez laisser cette opération à un garagiste professionnel, qui saura vous aiguiller dans votre projet, et vous apporter son savoir-faire. Notez par ailleurs qu’une restauration d’un véhicule de collection mobilise des compétences dans divers domaines, comme la chaudronnerie, la peinture, ou encore l’électricité.

Du temps, de l’espace, et de bons outils

Outre les capacités à mener à bien ce chantier, il faut également avoir des disponibilités, et de la patience. Ce type d’opération peut s’avérer chronophage, et donc impossible pour une personne qui n’a que peu de temps à y consacrer. De même, il vous faut de l’espace. Il est généralement admis qu’un tel chantier doit être effectué dans un garage d’au moins 50 m², avec un éclairage très performant. Il faut notamment être en capacité d’entreposer l’ensemble des pièces qui vont être démontées. Sans compter les outils, et l’espace disponible pour se déplacer ! Enfin, gare à l’outillage qui va au-delà du jeu classique de clés. Du petit pont à ciseaux au cric rouleur, en passant par une perceuse sur colonne, un palmer, un démonte-soupapes, ou encore une sableuse : autant d’éléments incontournables à acheter, ce qui requiert en soi un budget potentiellement conséquent.

Quelques étapes pour restaurer un véhicule de collection

La première phase débute avec le démontage total de l’automobile. Pensez à photographier chaque étape dévolue à ce démontage, même la plus anodine en apparence. Rangez avec soin les pièces, en utilisant un marquage approprié. Durant ce stockage, veillez à respecter une certaine logique, en groupant ensemble les pièces associées. Enfin, et surtout, ne jetez jamais rien. L’étape la plus lourde demeure la remise en état de la carrosserie (alignement des ouvrants, état des surfaces...). N’employez pas un sablage trop intense, qui risque de déformer les panneaux de tôle. Pour restaurer la mécanique et les trains roulants, référez-vous à des manuels d’atelier correspondant au modèle du véhicule. Sans détailler de manière exhaustive l’ensemble des choses à réaliser, ce qui serait trop fastidieux, fonctionnez étape par étape, sans vous disperser, en restant méticuleux et assidu pour parvenir à vos fins.

Bon à savoir : une automobile de collection détériorée l’est toujours plus que la partie visible qu’elle laisse deviner. A titre indicatif, sachez qu’une restauration professionnelle réclame entre 750 et 1 500 heures de travail. Comptez au moins le double pour un bricoleur non-professionnel.

A lire également : Bien entretenir sa voiture

Rédigé le 17/04/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis