plancher-chauffant

Plancher chauffant : les avantages et inconvénients

Près de 5 millions de foyers ont déjà succombé aux attraits du chauffage par le sol. Le plancher chauffant, qu’il soit électrique ou réversible, apporte indéniablement de nombreux avantages. Cependant, il est bon de connaître certains inconvénients avant de concrétiser ce projet.

Plancher chauffant : les atouts


Le chauffage par le sol est plus performant qu’un chauffage traditionnel. Les gains d’énergies estimés équivalent à 15 %. De plus, l’achat de ce type d’équipement peut être lié à des crédits d’impôt ou à aides financières, qui allègent votre budget d’achat et d’installation.
Le plancher chauffant octroie à vos pièces à vivre un niveau de confort bien plus élevé. En effet, la chaleur émise permet d’instaurer une température ambiante de 28°C au sol, alors que le processus de chaleur rayonnante permet d’éliminer toutes les zones froides.
En termes esthétique, le dispositif est totalement silencieux et surtout invisible, ce qui, au final, garantit un gain de surface habitable estimé à environ 8 %.
Enfin, ce système de plancher chauffant est particulièrement sain, car il ne génère aucune poussière, et aucun microbe dans l’air, et l’humidité est nulle. Adapté à toutes pièces du logement, il est également compatible avec des revêtements, tels que le carrelage et la pierre.

Bon à savoir : le plancher chauffant s’intègre dans des projets de rénovation comme de construction.

Plancher chauffant : les inconvénients


Parmi les aspects négatifs de l’installation d’un plancher chauffant chez soi, on note l’entretien. Ainsi, tous les trois ans, ce mode de chauffage requiert un nettoyage complet, bien qu’une parade existe : le lessivage à l’eau, solution malgré tout peu écologique.
Notez aussi que lors d’un dépannage pour des raisons de dysfonctionnement, seule la casse est envisageable. Cela implique de devoir remplacer le revêtement. A ce titre, préférez le carrelage à la pierre. Outre le fait que le carrelage soit moins onéreux, on peut surtout situer précisément la panne via l’utilisation d’une caméra infrarouge. Il ne reste plus qu’à casser le carrelage en cause, puis le remplacer.
Soyez vigilant sur les problèmes d’inertie que présente un plancher chauffant, c’est-à-dire la durée entre le chauffage du sol et le refroidissement. Une longue inertie peut occasionner une gêne lors de fortes variations de température.
La régulation thermique est parfois mise en cause, même si les récents systèmes ont amélioré sensiblement ce souci. C’est le cas avec l’insertion de thermostats électroniques, qui se programment à l’avance, selon les heures d’ensoleillement, ou même les saisons !

Enfin, la question de l’ameublement se pose logiquement vis-à-vis de ce dispositif de chauffage par le sol. Préférez disposer dans votre logement des meubles sur pied, avec d’éviter une trop grande surface de contact avec le plancher, ce qui pourrait abîmer votre mobilier. De même, ne recouvrez pas la totalité de votre sol avec un tapis. Songez d’ailleurs à mettre des tapis peu épais (moins de 10 cm).

Pour toute demande d’informations complémentaires, pensez à solliciter des experts de votre région, membres du réseau Plus que Pro.



Rédigé le 08/05/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis