Les méthodes pour décaper du carrelage

Les méthodes pour décaper du carrelage

Que ce soit suite à des petits accidents du quotidien, après des travaux ou simplement dans le cadre d’une rénovation, le décapage du carrelage peut s’avérer nécessaire pour lui redonner son éclat et éviter d’avoir à le remplacer. Bicarbonate de soude, vinaigre blanc, ammoniaque ou décapants chimiques peuvent être alors employés pour procéder au décapage du carrelage. Quelques conseils.

Le décapant naturel de carrelage

Pour les carrelages peu gras, présentant des traces de calcaire, éventuellement de ciment ou autres mais globalement moyennement sale, un nettoyant écologique et fait maison peut vous permettre de décaper efficacement votre carrelage.
Pour cela, commencez par ôter les agglomérats (de ciment, de graisse, de calcaire, etc.) avec une spatule métallique (type spatule à enduit de rebouchage). Ensuite, diluez dans de l’eau chaude des paillettes de savon de Marseille, 2 doses de vinaigre blanc pour 1 dose de bicarbonate de soude. Une fois l’effervescence passée, vous pouvez utiliser ce décapant naturel ! Versez-en sur le sol, directement, puis brossez le carrelage avec une brosse chiendent.
Laissez agir une bonne dizaine de minutes puis lavez à l’eau claire avec une serpillière : votre carrelage devrait être comme neuf !

Le décapage du ciment et du plâtre

Si, après des travaux, votre carrelage est parsemé de traces de ciment et/ou de plâtre, voire présente des agglomérats de plâtre ou de ciment, une fois encore, vous devriez pouvoir le récupérer avec un décapant naturel : le vinaigre blanc.
Ôtez d’abord les tas avec une spatule, pour les décrocher du carrelage. Ensuite, faites chauffer un peu du vinaigre blanc dans une casserole, éventuellement légèrement dilué. Une fois le vinaigre bouillant, versez-le directement sur les traces ou sur le ciment/plâtre séché que vous n’avez pas réussi à retirer puis laissez agir une bonne vingtaine de minutes. Brossez éventuellement avec une brosse chiendent puis rincez abondamment à l’eau claire avant de passer la serpillière.
Une fois cela fait, vous pouvez appliquer un shampoing lustrant sur votre carrelage en suivant les recommandations d’utilisation présentes sur l’emballage, pour redonner à votre carrelage du brillant et un aspect neuf.

Décaper la peinture ou la colle sur le carrelage

La colle et la peinture sur le carrelage sont sans doute les plus difficiles à enlever. C’est aussi l’opération de décapage la plus nocive pour la santé et l’environnement. Il convient donc de se munir de gants de ménage, de masques et de lunettes de protection.
Il faudra d’abord ôter le maximum de la peinture ou de la colle (à moquette ou à linoléum) avec une spatule. Ensuite, vous pouvez verser de l’acétone directement sur le sol, laisser agir quelques minutes (5 minutes maximum, sans quoi l’acétone sèche et il faut recommencer) puis reprendre le grattage avec la spatule. Procédez par petites zones pour une plus grande efficacité !
Une fois ce premier décapage effectué, vous pouvez utiliser le nettoyant naturel évoqué au premier paragraphe (savon de Marseille, vinaigre, bicarbonate) puis terminer par un shampoing lustrant.

Note : il existe de nombreux décapants chimiques de carrelage. Si vous envisagez d’en utiliser, pensez bien à vérifier que le décapant en question est compatible avec le type de carrelage à nettoyer ! Sans cela, vous pourriez endommager votre revêtement de sol et être obligé d’en changer.

A lire également : Poser un carrelage de terrasse : adressez-vous à un professionnel

Rédigé le 11/05/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis