entretenir-sa-moto.jpg

Bien entretenir sa moto

L’entretien d’une moto répond aux problématiques des soins, des réparations, et de l’hivernage. Pour disposer d’une moto de qualité dans la durée, cet entretien doit s’effectuer tout au long de l’année.

Nettoyer, réparer, hiverner

Le nettoyage doit être régulier pour que chaque élément de la moto ne soit pas touché par le phénomène de rouille, d’usure, et de salissures. De temps en temps, comme pour tout véhicule motorisé, il est important de graisser, huiler, et remplacer les composants.
En ce qui concerne les réparations, vous pouvez réaliser les interventions vous-même ou faire intervenir un garagiste spécialisé. Notez que la réparation la plus couramment rencontrée demeure la crevaison.
L’hivernage est l’opération qui consiste à mettre à l’abri votre moto, rarement sortie durant l’hiver. Or, l’immobilité de ce type de véhicule n’est pas une bonne chose. Il convient donc de remiser sa moto correctement, à l’intérieur, après l’avoir nettoyée. Songez à remplir son réservoir et à retirer la chaîne et la batterie.

Zoom sur un entretien régulier de sa moto

Il est généralement recommandé de nettoyer sa moto une fois par mois, surtout si vous roulez tous les jours avec. A ce titre, équipez-vous d’un shampoing et d’un lustrant pour carrosserie, d’un lustrant pour les chromes, et d’une cire de protection. Prévoyez aussi une bombe de graisse, afin d’en remettre sur votre chaîne, le lavage ayant tendance à retirer une partie de la graisse de votre chaîne.
Évitez les produits à base de silicone qui abîment votre moto plus qu’ils ne la nettoient. L’eau reste votre meilleur allié, mais veillez à ne pas employer un jet d’eau puissant ou un nettoyeur à haute pression, bien trop destructeur.
Pour faire briller votre bolide, protégez au préalable le moteur et le pot d’échappement. Savonnez la carrosserie avec le mélange shampoing/eau tiède grâce à une éponge imbibée, avant de rincer à l’eau claire. Essuyez enfin les différentes zones via un torchon propre.
Faites briller ensuite la carrosserie et les chromes à l’aide d’un peu de produit lustrant, et parachevez votre ouvrage par l’application d’une cire de protection spécifique.

Entretien point par point

Les interventions les plus sollicitées concernent la révision, la vidange, et les niveaux. Si vous avez l’intention d’effectuer vous-même ces interventions, pensez à vous équiper du matériel nécessaire comme des bougies, un filtre à air, du liquide de refroidissement, des plaquettes de frein, de l’huile pour moto, ou encore du liquide de frein.
La chaîne : songez à la graisser, à vous assurer de sa bonne tension. Si elle est trop abîmée, remplacez-la.
La vidange : attaquez vous principalement à la fourche de votre moto, en surveillant le niveau d’huile, et en substituant l’ancienne par une huile neuve tous les 6 000 km.
Le système de frein : veillez à faire l’état des lieux régulièrement de l’usure de vos plaquettes de frein, qui ne doivent aucunement être en contact avec les disques.
Bougies, batterie, filtre à air, liquide de refroidissement, liquide de frein : n’hésitez pas à prendre contact avec des garagistes experts du réseau Plus que Pro.

A lire également : Vaut-il mieux choisir un scooter ou une moto ?

Rédigé le 11/06/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis