Comment chauffer sa piscine ?

Comment chauffer sa piscine ?

Il existe plusieurs procédés pour chauffer sa piscine : le chauffage électrique, la pompe à chaleur, la chaudière, l’échangeur thermique, le solaire. Chaque dispositif possède des atouts et des inconvénients selon que l’on se focalise sur le coût à l’achat, la performance, et le respect de l’environnement.

Le chauffage électrique

Le réchauffeur électrique est intéressant financièrement, car son coût d’achat est peu onéreux. Comptez autour de 200 € à 1 000 € tout de même. Pratique à installer, ce type de chauffage dévoile un encombrement faible, et un rendement assez élevé. Par contre, cet équipement se révèle par comparaison coûteux à l’utilisation. Enfin, ses performances en termes de chauffage de l’eau sont surtout ponctuelles.

La pompe à chaleur à eau ou à air

La pompe à chaleur est un dispositif très cher à l’achat, puisqu’il vous faudra mobiliser un budget d’au moins 2 000 €, sachant que selon les modèles le prix d’achat peut grimper jusqu’à 15 000 €. Notez que le processus de chauffe est plutôt lent, même si son coût d’utilisation à long terme est très avantageux : 5 kWh pour 1 kWh consommé.

La chaudière

La chaudière est un équipement relativement cher à l’achat. Prévoyez un budget oscillant entre 3 000 € et 5 000 € à l’achat. Hormis cette cherté, la chaudière dispose d’arguments attractifs, comme une rapidité de chauffe de l’eau appréciable notamment si vous possédez une piscine de grandes dimensions.

L’échangeur thermique

Le fonctionnement de l’échangeur thermique est particulier, car il vient se connecter au système de chauffage de votre habitation. Son installation est simple, pour un résultat de chauffage moyennement rapide. Son prix fluctue selon les modèles entre 400 € et 4 000 €. Sachez que l’échangeur thermique est compatible avec une chaudière et une pompe à chaleur.

Le chauffage solaire avec capteurs

Si vous êtes à la recherche d’une formule plus écologique, le système de chauffage doté de capteurs solaires est la solution la plus intéressante. Outre un respect de l’environnement mieux affirmé, il s’avère parallèlement économique. Toutefois, l’installation requiert un chantier assez lourd, ce qui peut lester votre budget, déjà amputé de 600 € à 3 500 € à l’achat. Autre élément à connaître : ce chauffage solaire ne fonctionne par définition que lorsque l’ensoleillement est au rendez-vous !

Les bâches solaires à bulles

Les bâches solaires ne constituent pas directement un système de chauffage, car elles se contentent de retenir les calories. Cependant, cet équipement demeure écologique, économique (50 € à 200 €), et a l’avantage de réduire sensiblement l’évaporation de l’eau et des produits chimiques. Côté inconvénients : on note la nécessité d’acheter un dérouleur, et une utilisation complémentaire d’un autre mode de chauffage. Sachez enfin que les bâches solaires à bulles ne sont adaptées qu’aux bassins présentant une forme rectangulaire.

Les bâches à anneaux solaires


Les anneaux solaires formés de deux couches de vinyles permettent de convertir les rayons solaires en calories. Ils disposent d’air qui fait office de barrière isolante pour maintenir la chaleur durant la nuit par exemple. Cet équipement est également écologique, économique (50 € à 95 €/pièce), et peut convenir à toutes les formes de piscine.

A lire également : Avantages et inconvénients des abris de piscine en verre
 


Rédigé le 17/06/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis