Éclairage de piscine : quelles solutions ?

Éclairage de piscine : quelles solutions ?

Les systèmes d’éclairage de votre piscine apportent non seulement un aspect pratique, mais participent à instaurer une ambiance agréable en mettant en valeur votre bassin. Revenons ensemble sur les solutions qui s’offrent à vous pour obtenir un éclairage de qualité.

Les lampes flottantes : simples et originales

Les lampes flottantes se positionnent à la surface de l’eau, et agissent à l’instar de bougies. L’ambiance qui s’en dégage est sans conteste chaleureuse. Elles sont personnalisables à souhait grâce à une multitude de formes et de couleurs disponibles sur le marché.

Les lampes flottantes ont également l’avantage d’être simples à disposer, puisqu’elles ne requièrent aucun raccordement électrique. Le prix est abordable, mais varie selon la complexité du modèle, allant de 10 € à peine pour une simple boule solaire, à 450 € pour une rose multicolore, gérée par télécommande.

Les projecteurs immergés à incandescence, halogène ou à LED

Comme leur nom l’indique, ce type de projecteurs s’installe sous l’eau. Avec une puissance de 100 watts, un modèle de projecteur halogène se caractérise par son aspect plat, pour un prix oscillant entre 80 € et 100 €, câble compris. Modèle plus ancien, le projecteur à incandescence délivre une puissance de 300 watts, pour un montant de 60 € à 130 €. Il est livré avec un câble mesurant au maximum 2,50 m.

Enfin, la nouvelle génération de projecteurs immergés est incarnée par les projecteurs à LED. Moins consommateurs en électricité pour une même intensité lumineuse, ces modèles sont plus écologiques. Il existe différents modèles d’une durée de vie de 30 000 à 50 000 heures : projecteur blanc qui coûte entre 150 € et 300 €, ou le Red Green Blue qui vaut entre 250 € et 800 €.

Cas de la fibre optique

Sachez qu’avec la fibre optique, aucun courant électrique ne passe dans l’eau de votre piscine. Son fonctionnement est le suivant : la lumière est soit concentrée sur une seule source, soit relayée vers plusieurs points. Ce dispositif n’implique qu’une seule lampe à remplacer, et explique les économies d’énergie réalisées.
La source électrique se trouve en réalité dans un local qui accueille un générateur. Celui-ci est doté d’une ou de plusieurs lampes halogènes, la lumière étant transportée à travers la fibre optique.

La fibre optique peut être diffusante, ou éclairante. La première véhicule la lumière tout au long du câble, solution retenue pour éclairer le pourtour du bassin, la seconde concentre la luminosité en un point, un mini-spot situé au bout du câble.

Dernière génération : le ruban à LED submersible

Le principe du ruban à LED submersible consiste à poser un tube étanche et flexible dans lequel sont installées des LED. Ce tube est ensuite relié au secteur par un driver contenant un transformateur.

Le contrôle de l’éclairage s’effectue via une télécommande, afin de faire varier l’intensité lumineuse, le scintillement, le changement des couleurs, etc. Ce ruban est positionné aisément grâce à une face adhésive sur le périmètre du bassin, colorant à la fois le fond de la piscine et l’eau pour des baignades nocturnes féériques.

À lire également : Choisir un abri de piscine haut ou bas ?

Rédigé le 29/07/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis