À la découverte des bois nouvelle génération

À la découverte des bois nouvelle génération

Avec l’essor des constructions bois, la filière ne cesse de se réinventer pour proposer des nouveaux matériaux toujours plus performants, tant sur le plan thermique que mécanique. Lamibois, massif contrecollé-croisé, planchers en bois massif tourillonné, caissons plancher creux : zoom sur 4 grandes innovations dans la construction bois.

Le Lamibois : un bois structurel de grande portée

Comme son nom l’indique, le Lamibois est composé de plusieurs lames de bois collées ensemble. Le principe : une âme dans une essence choisie pour ses bonnes propriétés mécaniques et deux lames dans une autre essence, choisie en général pour son caractère imputrescible (mélèze, douglas, etc.) pour composer les faces extérieures des éléments en Lamibois.

Grâce à cette conception ingénieuse, le Lamibois permet d’utiliser des plateaux de très grande taille (2,5 m de large sur une longueur pouvant aller jusqu’à 20 m !), est résistant au feu et offre une résistance mécanique exceptionnelle.

Le contrecollé croisé : robustesse et liberté de conception

Pour fabriquer le contrecollé croisé, on n’utilise une seule et unique essence, le plus souvent de l’épicéa. Des lames sont disposées en couches croisées et collées entre elles à une pression considérable. Le résultat de cette fabrication est un matériau extrêmement robuste et permettant une grande liberté de création.

Typiquement, le contrecollé croisé est utilisé pour créer les panneaux extérieurs des habitations bois : dans un plateau de grandes dimensions, on procède à la découpe du mur et des ouvertures, selon les plans de l’architecte. Les panneaux ainsi prédécoupés sont amenés sur le chantier pour y être assemblés. Le contrecollé croisé est également utilisé pour confectionner planchers et sous-toitures, avec une grande facilité : le temps de construction d’une maison de 150 m² en contrecollé croisé est estimé à… 2 jours !

Les caissons planchers creux : des planchers tout-en-un

Comme leur nom l’indique, les caissons planchers creux sont des espèces de coffres, creux, continus, permettant de créer des planchers légers et minces répondant à de nombreuses fonctions : ils sont porteurs, esthétiques (en permettant une finition rapide, sans préparation du support), isolant d’un point de vue thermique et phonique et garantissent une protection incendie !

En outre, comme ils sont préfabriqués en usine, leur mise en œuvre sur le chantier est incroyablement rapide.

Le bois tourillonné : un matériau robuste et ingénieux

Ce qui distingue le bois tourillonné du lamellé collé, c’est la technique qui permet de « souder » les pièces de bois entre elles pour faire des éléments de grandes dimensions. En effet, le principe est d’utiliser des planches, assemblées sur chant, d’épicéa peu séché mais stabilisé aux alentours de 12 à 15% d’humidité. Ces planches sont assemblées avec des tourillons de hêtre (bois très dur par ailleurs), séché à 6%. Une fois l’assemblage effectué, les échanges hygrométriques qui vont s’opérer entre l’épicéa encore un peu humide et le hêtre très sec vont faire gonfler le hêtre, « soudant » ainsi l’assemblage, sans utilisation de colles !

Le bois tourillonné offre des caractéristiques similaires à celles du lamellé collé, en mieux.

Bref, si vous êtes séduit par les maisons bois, n’hésitez pas à contacter une entreprise spécialisée près de chez vous. Et pour choisir en toute confiance, utilisez Plus Que Pro : vous pourrez lire les avis vérifiés des professionnels proches de chez vous avant de les contacter !

A lire également : Comment entretenir une maison en bois ?

Rédigé le 12/08/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis