creer_son_jardin.jpg

Liste des plantes médicinales à faire pousser dans son jardin

Et si vous faisiez de votre jardin, votre petite pharmacie personnelle ? Si l’espace du jardin est traditionnellement dédié aux massifs de fleurs, aux arbres et arbustes, aux légumes, ou encore aux herbes aromatiques, sachez qu’il est parfaitement envisageable d’y faire pousser naturellement des plantes médicinales.

Eléments de base à connaître sur les plantes médicinales

Avant de démarrer leur culture, pensez à bien vous renseigner sur les caractéristiques particulières de chaque plante médicinale (lumière, arrosage, période de plantation, etc.). L’accent doit également être mis sur la nature du sol de votre jardin, et de sa compatibilité avec les plantes médicinales (teneur en argile, en nutriments, en calcaire, degré de perméabilité, etc.).

Bon à savoir : qui dit plantes médicinales, dit absence de traitements chimiques !

En ce qui concerne l’usage de la plante médicinale, il est impératif de connaître les parties du végétal qui sont intéressantes. En effet, les feuilles n’ont pas les mêmes vertus que les racines, l’écorce, les graines, ou les fleurs. Notez par ailleurs que leur conservation requiert une phase de séchage, à température ambiante, mais à l’abri des rayons ultra-violets. Après le séchage, il faut les garder de manière hermétique, en les soustrayant du contact de l’air et de l’humidité.

Pour sélectionner les plantes médicinales susceptibles de vous convenir, et de vous apporter leurs vertus, listez vos maux, et ciblez les végétaux les plus pertinents pour les soulager.

Bon à savoir : une plante médicinale ne se substitue aucunement aux traitements médicamenteux. Les interactions entre les plantes médicinales peuvent même nuire à la santé des personnes. Renseignez-vous absolument auprès d’un spécialiste, ou de votre pharmacien.

Lutter contre les troubles de la digestion, les problèmes de toux ou d’anxiété

Les problèmes de digestion sont susceptibles d’être atténués grâce à des plantes médicinales, telles que l’absinthe, l’anis, la camomille, l’alchémille, la badiane, le coquelicot, le fenouil, le girofle, le boldo, la centaurée, le genièvre, la menthe poivrée, l’hysope, la gentiane jaune, ou encore le radis noir.

De nombreuses personnes sont concernées par des soucis respiratoires, que certaines plantes parviennent également à adoucir, voire à soigner. Ainsi, pour faire face à une bronchite, songez à faire pousser dans votre jardin du bouillon blanc, de l’eucalyptus, du plantain, voire de la guimauve. Face à un rhume tenace ou menaçant, recourez à l’eucalyptus ou à l’églantier. Pour lutter contre des maux de gorge plus légers, le thym serpolet sera un allié bienvenu.

Enfin le stress et la nervosité perturbent le quotidien de millions de personnes. Une solution consiste à utiliser des plantes médicinales comme la verveine citronnelle, la scutellaire, ou la ballote pour combattre les troubles nerveux. Si vous êtes anxieux, au point que votre qualité de sommeil en souffre, n’hésitez pas à opter pour de la lavande, de la mélisse, de la valériane ou de la passiflore officinale.

Bon à savoir : si le ginseng est idéal pour soulager la fatigue physique ou psychique, le millepertuis s’attaque aux symptômes de dépression jugée légère à modérée.

A lire également : Aménager un jardin méditerranéen

Rédigé le 23/08/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis