jardin-automne

Comment entretenir son jardin en automne ?

Les dernières chaleurs s’éteignent, les jours deviennent de plus en plus courts, les nuits se font de plus en plus fraîches et les feuilles, après s’être teintées d’ors, de bruns et de rouges, commencent à tomber : malgré l’invitation à la contemplation de ces paysages élégants et mélancoliques, l’automne est avant tout le moment de se retrousser les manches pour effectuer au jardin de nombreux travaux ! Taille, entretien, nettoyage, plantations : vous n’aurez pas le temps de regarder les feuilles tomber cet automne !

On ramasse les feuilles

Car on va les ramasser, ces feuilles, en automne ! En particulier au pied des arbres fruitiers tels que les pommiers, les cognassiers et les poiriers, qui peuvent développer rouille et autres maladies si on laisse les feuilles pourrir au pied. Et ça tombe bien : ces feuilles iront très bien dans votre compost qui n’en sera que plus riche au printemps !

En automne, on aère son sol !

A force de passer la tondeuse et, tout simplement, de marcher sur le gazon, le sol se tasse et les racines de la pelouse ne respirent plus, peuvent pourrir et finir par laisser des trous dans votre beau gazon. Aussi, en automne, on aère son sol.

Pour cela, on utilise un outil qui perce des trous un peu partout dans le sol, aérant à nouveau. Semelles spécifiques à pointes, herses manuelles, rouleau de pointes, etc. il existe un grand nombre d’outils qui peuvent être utilisés pour les surfaces petites à moyennes.

Pour les grandes surfaces, l’idéal est de louer un aérateur motorisé… ou de faire appel à un jardinier professionnel qui s’en chargera pendant que vous vous occuperez de vos massifs, par exemple, ou de la cueillette de vos fruits d’automne !

Au potager : nettoyage et plantations d’hiver

La première des choses est évidemment d’arracher les mauvaises herbes et d’ôter les pieds morts de vos légumes d’été (tomates, etc.) au fur à mesure, afin de conserver des plates-bandes propres et fraîches.

Mais vous pourrez également effectuer des semis et des plantations dans votre potager : chou pommé de printemps, épinards d’hiver, cresson, mâche, fèves, pois et laitue de printemps par exemple. Ail d’automne, chou-fleur et romanesco peuvent également être plantés en automne.

On repique et on plante

Un sol encore tiède des dernières chaleurs de l’été, humide des premières pluies régulières : l’automne est la saison idéale pour les plantations d’arbres et arbustes et pour le repiquage.

Vous pouvez donc repiquer bulbes et oignons, rhizomes et autres vivaces qui auront tout le temps de reprendre leurs forces avant l’hiver.

Et bien sûr, vous pourrez à loisir déplacer des arbustes ou, surtout, planter vos nouveaux arbres et arbustes dans votre jardin dès les premières semaines.

On taille et on entretient

L’automne, c’est aussi la saison à laquelle on taille bon nombre de végétaux. De nombreux arbustes subissent une taille sévère pour se reposer pendant l’hiver (rosiers, cassissiers, groseilliers, etc.), de même que les vivaces herbacées dont les feuilles ont fané.

Vos haies aussi seront généralement taillées de manière importante en veillant bien en outre à ôter les feuilles mortes qui les envahissent et les branches mortes, pour éviter que les arbustes pourrissent pendant l’hiver.

Vous pouvez aussi vous contenter de cueillir vos fruits pour faire vos confitures, gelées et pâtes de fruits pendant qu’un professionnel s’occupe des tâches plus harassantes de votre jardin. Et pour choisir un bon jardinier en toute confiance, il y a Plus Que Pro et son système d’avis vérifiés certifié ISO 9001. Profitez-en !

A lire également : C'est le moment de ramoner votre poêle ou votre cheminée

Rédigé le 07/09/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis