maison-briques

Les briques de terre compressée

A l’heure où les fabricants et constructeurs à grande échelle rivalisent d’ingéniosité pour développer de nouveaux matériaux de construction, toujours plus technologiques et synthétiques, d’un autre côté, nombreux sont ceux qui, à l’inverse, remettent au goût du jour des matériaux anciens et parfois abandonnés. Ainsi en va-t-il des briques de terre compressée, appelées également briques de terre crue ou encore BTC. Zoom sur ce matériau de construction ancien et pourtant si moderne.

Brique de terre crue : fabrication

Les briques de terre crue sont fabriquées tout simplement par compression, dans une presse mécanique, d’argile mélangée généralement à du ciment ou de la chaux, pour améliorer sa stabilité.

La compression lente va peu à peu chasser l’air présent dans le mélange, permettant ainsi son imperméabilité. La chaux ou le ciment (la chaux en particulier) serviront de liant, améliorant ainsi la stabilité de la brique, et permettront d’éviter les remontées d’humidité.

Les briques ainsi fabriquées sont mises à sécher en phase humide pendant plusieurs semaines (3 semaines en moyenne) avant d’être mises en œuvre.

Naturelles, respectueuses de l’environnement et saines, les briques de terre compressée présentent ainsi des avantages écologiques indéniables pour qui est soucieux d’un chantier « vert ». En particulier, notons la faible quantité d’énergie grise nécessaire à la fabrication de la brique de terre crue.

Les avantages de la brique de terre compressée

La première utilisation de la brique de terre crue est la confection de doublages « thermiques ». Par exemple, on les utilise comme accumulateurs de chaleur derrière un poêle à bois ou à granulés. La brique pleine bénéficie en effet d’une inertie thermique importante qui en fait un excellent candidat pour ce type d’usage : non seulement elle est ignifuge, mais en plus elle restituera longtemps la chaleur dégagée par le poêle, qu’elle aura accumulée pendant la combustion.

C’est aussi cette caractéristique qui en fait le matériau idéal pour la réalisation de poêles de masse, de cheminées, etc.

Egalement, elle peut servir de doublage isolant à elle seule, en complément d’un mur en béton ou en briques creuses, en veillant à placer un vide d’air entre les deux murs. Elle apportera en outre un bonus acoustique considérable.

C’est d’ailleurs sa propriété d’isolant phonique qui en fait un excellent candidat pour la réalisation de cloisons intérieures, pour séparer des chambres, les pièces de vie, etc.

Egalement, sa grande densité la rend très résistante à la compression et elle peut par conséquent être utilisée pour la réalisation de murs porteurs intérieurs notamment.

Enfin, aujourd’hui, quand on utilise la brique de terre compressée comme principal matériau de construction, pour des murs extérieurs donc, on la préserve de l’extérieur en appliquant une isolation thermique par l’extérieur. Sur sa face intérieure, le mur de brique de terre crue sera généralement laissé nu, enduit à la chaud, ou doublé avec du placoplâtre pour une finition plus classique.

Si vous êtes séduit par ce matériau ancien remis au goût du jour, n’hésitez pas à utiliser Plus Que Pro pour trouver, près de chez vous, des professionnels spécialisés dans ce matériaux, engagés dans une démarche qualité et évalués par leurs clients !

A lire également : Construire : quels matériaux choisir ?

Rédigé le 21/09/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis