impression-3d-maison

Construction de maisons : l’apport de l’impression 3D

L’arrivée sur le marché de l’impression 3D bouscule bien des domaines en leur offrant de nouvelles perspectives. C’est notamment le cas en architecture, et dans l’univers de la construction de maisons et de bâtiments.

L’impression tridimensionnelle pour bâtir des maisons

L’impression 3D est une technique de fabrication additive. D’abord employé pour concevoir des prototypes de manière accélérée, ce procédé permet désormais de fabriquer des pièces fonctionnelles. C’est ainsi que WinSun, société chinoise, a décidé de se lancer dans la construction de maisons, à partir de plans obtenus par des imprimantes 3D.

Les dimensions d’une telle machine sont assez exceptionnelles, l’imprimante 3D faisant 30 mètres en longueur, et 10 mètres en largeur. Celle-ci a toutefois déjà permis la réalisation d’une dizaine de maisons de 200 m² ! Pour ce faire, la société chinoise utilise différents matériaux de recyclage, comme du ciment et de la fibre de verre. Plusieurs entreprises étrangères ont emboité le pas de leur homologue chinoise, telles que Contour Crafting aux Etats-Unis, BetAbram en Slovénie, ou Machine-3D en France.

Zoom sur le groupe français Machines-3D

Au départ, l’activité de cette start-up est essentiellement axée sur la distribution et sur la commercialisation d’imprimantes 3D et de produits associés, scanners et autres consommables. Désormais, elle déploie son savoir-faire dans le domaine du BTP, via son projet intitulé Construction 3D.

Le projet Construction 3D a la particularité d’être un programme collaboratif dit open source. Chaque acteur peut donc apporter sa pierre à cet édifice. L’objectif poursuivi par cette société est de parvenir à combiner l’impression 3D et l’utilisation de matériaux, à la fois issus du recyclage et du marché local.

L’application servira à ériger des bâtiments sociaux et respectueux de l’environnement, accessibles à un coût inférieur au marché traditionnel. A l’inverse de la concurrence, Machines-3D base son procédé autour d’une petite grue équipée d’un bras robotique, qui sera alimentée en béton composite, afin de construire les bâtiments souhaités.

Impression 3D : quelles conséquences pour le monde du BTP ?

En termes d’avantages, cette technologie va indéniablement abaisser le coût de construction des logements, et pourra aussi servir à réhabiliter des bâtiments, ainsi qu’à reconstruire des habitations endommagées suites à des sinistres type catastrophes naturelles. Le procédé autorise également une plus grande liberté de création pour les architectes. L’impression 3D élimine même les malfaçons humaines, minimise le gâchis des matériaux, et garantit plus d’opportunités de recyclage.

Parmi les freins qui brident encore son utilisation, on peut évoquer les matériaux qui soulèvent des réponses précises aux contraintes techniques et environnementales. De plus, lorsqu’une telle innovation pénètre un marché, les conséquences sur l’emploi constituent des interrogations légitimes. Or, l’emploi dans le BTP est très important en France. Les suppressions d’emploi massives risquent d’entrainer de la colère, voire du rejet.

Pour l’heure, l’enthousiasme est de rigueur, et les projets liés à l’utilisation des imprimantes 3D foisonnent, dans des domaines aussi variés que l’automobile, l’aéronautique, l’alimentation, le textile, la décoration d’intérieur, les jouets, ou la santé. Certains imaginent déjà l’intérêt du procédé pour l’exploration spatiale…tout un programme !

A lire également : Construction de votre maison : établir un planning

Rédigé le 29/09/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis