À quoi sert un joint de culasse ?

À quoi sert un joint de culasse ?

Contrairement à ce qu’annonçait il y a quelques mois le site parodique Le Gorafi, le joint de culasse est une pièce de votre moteur qui existe bel et bien. En réalité, il s’agit même d’une des pièces les moins chères de votre véhicule ! Alors pourquoi effraie-t-elle autant ? Parce qu’à l’endroit où elle est placée, la remplacer exige des heures et des heures de main d’œuvre : elle est au cœur même du moteur. Explications.

Le joint de culasse : au cœur du moteur

Le joint de culasse est une plaque métallique percée de différents trous et renforcée avec des bandes métalliques, située entre le bas du moteur et le haut du moteur, soit entre le bloc moteur et la culasse. Cette position clé assure l’étanchéité entre les chambres de combustion, le circuit d’huile et le circuit de refroidissement, et l’étanchéité de ces éléments avec le reste du moteur. C’est dire si ce joint est important !

Le problème du joint de culasse, c’est qu’il est soumis à des contraintes mécaniques et thermiques extrêmement importantes. Aussi, il suffit de peu pour que la température du moteur monte anormalement haut, endommageant ainsi rapidement le joint de culasse, qui perdra alors tout ou partie de son étanchéité.

Joint de culasse pas étanche : quels effets ?

On a vu que le joint de culasse assure l’étanchéité entre plusieurs éléments. Dès lors, un défaut d’étanchéité peut avoir une grande variété d’effets, d’où parfois la difficulté à identifier un problème avec cette pièce !

  • Du mélange gazeux des chambres de combustion peut passer dans le liquide de refroidissement ou dans l’huile ;
  • De l’huile peut passer dans la chambre de combustion ou dans le circuit de refroidissement ;
  • Du liquide de refroidissement peut passer dans l’huile ou dans les chambres de combustion ;
  • Du mélange gazeux peut passer d’une chambre de combustion à une autre ;
  • N’importe lequel des liquides évoqués ci-dessus peut tout simplement fuir vers l’extérieur.
Vous le voyez, les effets sont multiples et, dès lors, un problème de joint de culasse peut être délicat à identifier.

Identifier un problème de joint de culasse

Si vous faites vos niveaux (huile et refroidissement) régulièrement, alors il peut être assez rapide de supposer un problème lié au joint de culasse :

  • Consommation anormale de liquide de refroidissement : 

- Si votre voiture dégage une fumée blanche par le gaz d’échappement, alors il est probable que du liquide de refroidissement passe dans les chambres de combustion, générant ainsi de la vapeur d’eau ;
- Si, quand vous ouvrez le bouchon d’huile, vous voyez un mélange étrange ressemblant à une sorte de mayonnaise, c’est que le liquide de refroidissement passe dans l’huile.
- Votre température moteur peut augmenter rapidement si vous ne faites pas régulièrement vos niveaux.

  • Si votre véhicule dégage une épaisse fumée bleue par le pot d’échappement, c’est que de l’huile passe dans les chambres de combustion. En plus, vous avez une consommation élevée d’huile et la température moteur peut augmenter très rapidement, et dangereusement.
  • Baisse de puissance du moteur : suppose une fuite du mélange gazeux des chambres de combustion.

Si vous rencontrez l’un des symptômes évoqués ci-dessus, malheureusement, il faut sans doute vérifier le joint de culasse. Pour faire appel à un garagiste compétent et sérieux, pensez alors à Plus que PRO : les professionnels que nous référençons sont évalués par leurs clients via un système d’avis vérifiés certifié ISO 9001.

À lire également : Quand doit-on changer ses pneus ?

Rédigé le 11/08/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis