cave-a-vin-sous-sol.jpg

Comment bien conserver son vin ?

La conservation du vin est un problème auquel ont été confrontés tous les amateurs de bonnes bouteilles : dès que l’on achète des vins de garde, par exemple en profitant des bonnes affaires de certaines foires aux vins, on a besoin de les garder plusieurs années... dans des conditions qui leur permettent de vieillir harmonieusement ! La cave à vin enterrée est bien évidemment la solution idéale pour ceux qui peuvent l’envisager...

Quelles conditions pour obtenir une bonne conservation du vin ?

Le vin continue à évoluer en bouteille, y compris à travers le bouchon de liège poreux (les bouchons synthétiques ne sont utilisées que sur des vins de consommation courante, à ne pas conserver au-delà de quelques mois). Il faut donc prendre soin des bouteilles, en leur offrant des conditions optimales.

La conservation du vin demande ainsi qu’il soit préservé de la lumière : il faut donc éviter de le stocker dans une pièce à vivre, mais au contraire choisir un endroit en permanence obscur, comme une cave à vin enterrée.

Les variations brusques de températures sont l’ennemi du vin. Idéalement il faut le garder entre 9°C et 17°C, et surtout éviter des variations trop brutales : il ne faut donc pas le stocker dans un endroit qui peut se réchauffer rapidement lors de fortes chaleurs.
L’aération et l’hygrométrie doivent être contrôlées. Idéalement il faut assurer un taux d’humidité de 70 %, avec une ventilation douce, sans courants d’air. Il faut aussi éviter de stocker des produits dont les effluves pourraient être nuisibles (hydrocarbures, etc.) dans la même pièce.

La cave à vin enterrée, le choix optimal

La cave à vin enterrée coche toutes les cases des critères de bonne conservation du vin , en assurant des conditions stables et conformes : nos ancêtres ne s’y étaient pas été trompés en stockant systématiquement leur vin dans des caves ! C’est la solution rêvée pour un stockage de long terme, et, une fois installée, il n’y a aucun frais, puisque la ventilation est naturelle et que la température se maintient toute seule. L’hygrométrie est naturellement stable pour peu que l’on choisisse un sol adéquat. La capacité de stockage est de plus considérable, ce qui permet de garder de nombreuses bouteilles pendant de longues périodes.

Les alternatives à cette solution optimale ne sont que des pis-aller. La cave semi-enterrée par exemple doit souvent être climatisée pour supporter les pics de chaleur, ce qui augmente évidemment son coût de fonctionnement, parfois de façon dramatique. La cave d’appartement est généralement la seule solution accessible à ceux qui n’ont pas de terrain mais elle a un coût d’achat conséquent, un coût de fonctionnement non négligeable (en raison de la consommation électrique) et une capacité de stockage limitée (et souvent plus faible que celle annoncée par le fabricant, si l’on veut garder une accessibilité aisée à chaque bouteille).

Si vous souhaitez offrir de bonnes conditions de conservation du vin à vos précieux nectars, n’hésitez pas à choisir dans notre annuaire de professionnels de confiance celui qui réalisera pour vois votre cave à vin enterrée !

Rédigé le 03/09/2019 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis