Expert Plus que Pro

Le contenu de cet article a été validé par PISCINES ET SPAS DU DOUBS (Piscines Desjoyaux), expert Plus que PRO.

Pour découvrir ses avis clients, bénéficier de ses conseils et de son expertise pour la mise en place de votre projet, rendez-vous sur :

www.piscines-spas-doubs.com

piscines-spas-doubs.jpg

Comment bien entretenir sa piscine

Ah, l’été… Le soleil, les vacances, les barbecues entre amis, et… Les baignades, bien sûr ! Quoi de plus agréable que de plonger dans sa piscine pour se rafraîchir, une fois les beaux jours arrivés ? Cela étant, pour pouvoir profiter pleinement de son bassin, quelques règles sont à connaître. En effet, l’eau est un élément soumis à des variations de température et à toutes sortes d’impuretés (algues, pollens, bactéries…). Il est donc primordial de bien savoir s’en occuper. Pour vous aider, Piscines et spas du Doubs vous confie ses astuces de pro !

Quels sont les éléments incontournables qui entrent en jeu dans l’entretien d’une piscine ?

Pour conserver une eau propre et limpide, il est important d’avoir à l’esprit deux paramètres : la filtration et le traitement de l’eau. Pour bien entretenir son bassin, il est donc primordial d’opter pour des systèmes performants dans ces deux domaines, adaptés à votre piscine et à son environnement.

Le système de filtration

Il existe différents systèmes de filtration pour équiper sa piscine, dont deux principaux :
    • le filtre à sable : système traditionnel pour les piscines enterrées de grandes dimensions, il nécessite une canalisation entre la piscine et la maison (ou le local technique), qui peut être compliquée à envisager chez soi.
    • le filtre à poche : plus récent, ce système de filtration sans canalisation fonctionne grâce à une poche filtrante en nylon, qui peut offrir une finesse de filtration supérieure à celle du sable. Cette méthode est particulièrement adaptée aux dimensions des bassins actuels, et constitue donc une excellente solution pour votre piscine !

Le conseil de Piscines et spas du Doubs

Pour être optimale, la filtration doit s’effectuer pendant un temps bien défini. Pour être sûr d’avoir une durée de filtration adéquate, l’astuce est de se baser sur la température extérieure et de la diviser par 2. Par exemple, s’il fait 24°C dehors, la piscine devra filtrer douze heures dans la journée. Facile !

Le traitement de l’eau

Pour vous assurer une eau propre et dépourvue de bactéries, il est essentiel de la traiter. Plusieurs solutions de traitement s’offrent à vous. On peut citer par exemple :
    • le chlore
    • le sel (électrolyseur)
    • le verre pilé
    • etc.

À savoir

Quelle que soit la méthode de traitement choisie, le mode d’administration et la quantité de produit à utiliser ne s’improvisent pas. Pour conserver une eau claire et sûre, on évite donc de jouer à l’apprenti chimiste ! Quelques notions sont à connaître, notamment le niveau de pH de votre eau.

L’importance du pH de l’eau pour entretenir correctement sa piscine

Pour un entretien efficace et durable, le pH de l’eau va être déterminant. Avant de démarrer tout traitement, il faut bien analyser son eau. En effet, toutes les eaux n’ont pas la même composition selon les villes, les régions, etc. Plusieurs mesures sont à prendre en compte pour évaluer la structure de son eau et savoir comment la traiter : TAC, TH, pH…

Si le pH est bien réglé et le traitement réalisé en conséquence, le chlore remplira sa fonction et votre eau sera saine et impeccable ! Sinon, l’eau risque de tourner et devenir verte… Le cauchemar de tout propriétaire de piscine !

À savoir 

Un bon pH pour votre piscine se situe entre 6,8 et 7,2.

Le conseil de Piscines et spas du Doubs 

Avant de commencer le traitement de votre eau, apportez-en un échantillon à votre pisciniste pour le faire analyser. Un bon professionnel pourra alors vous conseiller sur la juste dose de chlore à apporter. Aussi étonnant que cela puisse paraître, « trop de chlore tue le chlore », prévient M. Julian, gérant de la concession. Si votre eau en est saturée, elle ne supportera pas le changement de saison ou une variation de température et tournera… Alors, pour éviter le « chlore-choc », demandez conseil à un pro ! 

Et quand la saison de baignade touche à sa fin ?

À l’arrivée de l’automne, place à l’hivernage de votre piscine. Après avoir bien nettoyé le bassin, un produit d’hivernage doit être ajouté à l’eau. Il permettra au chlore de rester actif et d’éviter ainsi que l’eau ne tourne à l’arrivée du printemps.

Deux méthodes d’hivernage sont possibles pour votre piscine :
    • l’hivernage actif : la pompe de filtration reste allumée et tourne 2 à 3 heures par nuit, pour éviter que l’eau ne gèle ;
    • l’hivernage passif : la pompe est démontée et sera rallumée au printemps, le système de filtration est retiré.

Un dernier conseil pour profiter pleinement de sa piscine ?

Si vous résidez dans une région soumise à des variations importantes de température, pensez à équiper votre bassin d’un système de chauffage avec une pompe à chaleur ! Vous pourrez ainsi profiter de votre piscine plus longtemps et envisager de vous baigner d’avril à septembre, avec une eau chauffée à la température idéale.

Piscines et spas du Doubs, une entreprise Plus que PRO !

Spécialiste des piscines enterrées Desjoyaux, ce professionnel a posé plus de 350 liners en neuf et en rénovation dans la région depuis 2015. Si vous résidez dans le Doubs et envisagez d’installer une piscine sur mesure dans votre jardin, faites appel à ce pisciniste expérimenté et au leader mondial de la piscine enterrée ! Plus de 1200 piscines Desjoyaux ont d’ailleurs été installées dans le département du Doubs (25)… Bientôt la vôtre ?

Rédigé le -


Expert Plus que Pro

Le contenu de cet article a été revu par PISCINES ET SPAS DU DOUBS (Piscines Desjoyaux), expert Plus que PRO.

Pour découvrir ses appréciations clients, lui présenter votre projet et obtenir des conseils personnalisés, rendez-vous sur :

www.piscines-spas-doubs.com