chaudiere_hiver.jpg

02/12/2017

Entretenir sa chaudière avant l’hiver

Le froid arrive à grands pas. Alors, avant qu’il s’installe définitivement, il est temps de procéder à l’entretien de sa chaudière. Obligation légale, l’entretien de la chaudière est aussi et surtout la garantie d’une installation en parfait état de fonctionnement pour un confort thermique optimal. Le point sur l’entretien de sa chaudière.

Pourquoi faire entretenir sa chaudière ?

Outre les éventuels réglages garantissant un fonctionnement optimal de la chaudière, l’entretien hivernal a également pour fonction de vérifier le bon fonctionnement de l’installation, en particulier concernant la production de monoxyde de carbone.

En effet, une chaudière mal entretenue peut rapidement produire du monoxyde de carbone, gaz inodore et indolore responsable, chaque année, pendant l’hiver, de plusieurs milliers d’intoxication, dont les plus graves entraînent la mort.

Le point sur la réglementation

C’est pour éviter cela que la loi impose à tous un entretien annuel de sa chaudière, de préférence avant l’hiver, c’est-à-dire avant la période de chauffe intensive. Toutes les installations sont concernées, quel que soit le combustible, puisque le monoxyde de carbone est un produit de la combustion.

Il est à noter que cet entretien doit être assuré par le locataire (ou le propriétaire, quand il occupe les locaux concernés). Si aucune sanction pénale n’est prévue en cas de non-respect de l’obligation, le bailleur peut, si l’entretien n’a pas été effectué, retenir le montant d’une intervention sur le dépôt de garantie, en cas de départ du logement. Certaines assurances refusent en outre de prendre en charge les éventuels dommages causés par une chaudière défectueuse non-entretenue.

Comment se déroule l’entretien ?

L’entretien doit être effectué par un professionnel qualifié qui effectuera les tâches suivantes :

  • Vérification de la chaudière ;
  • Nettoyage et réglage ;
  • Évaluation des polluants atmosphériques.

Il vous donne ensuite des conseils sur la bonne utilisation de l’installation, le remplacement éventuel et les améliorations possibles : il a en effet un devoir de conseil, notamment en matière de performances énergétiques. De ce fait, l’ensemble de la visite d’entretien annuel de la chaudière dure entre 1h et 2h. Il vous remet ensuite, dans les 15 jours qui suivent la visite d’entretien, une attestation qui doit être conservée 2 ans pour pouvoir la remettre à un assureur ou un bailleur en cas de sinistre.

A noter : de nombreuses entreprises proposent un forfait annuel comprenant la visite d’entretien obligatoire et un certain nombre de services complémentaires (dépannage en 24/48h garanti, dépannage pièces et main d’œuvre compris, etc.). Renseignez-vous pour déterminer les options les plus intéressantes, selon l’âge de votre installation.

Si vous n’avez pas encore effectué l’entretien annuel obligatoire de votre chaudière et que vous souhaitez le faire avant l’hiver, pensez à utiliser Plus que PRO. Nous référençons, dans chaque département, les entreprises engagées dans une démarche qualité et évaluées par leurs clients via notre système d’avis contrôlés certifié ISO 20252. Cette démarche est pour vous le gage de solliciter un professionnel qualifié, compétent et sérieux qui saura répondre à vos attentes de manière optimale.