isolation-verre-cellulaire.jpg

28/11/2017

L’isolation au verre cellulaire, en quoi ça consiste ?

Alors que de plus en plus de particuliers et de professionnels développent une conscience écologique, l’emploi du verre cellulaire comme isolant se développe également. Issu majoritairement de verre recyclé, le verre cellulaire offre en outre de très bonnes performances thermiques et, surtout, une mise en œuvre pratique, rapide et permettant de répondre à tous les besoins. Zoom sur l’isolation en verre cellulaire.

Le verre cellulaire, qu’est-ce que c’est ?

Le verre cellulaire est un matériau rigide, cellulaire, comme son nom l’indique, issu de la cuisson à 1 000°C de verre, généralement recyclé, auquel on ajoute bien souvent du feldspath et du sable. La cuisson provoque la libération d’un gaz qui se retrouve enfermé dans des petites alvéoles étanches de verre, générant ainsi un matériau léger, épais et offrant de très bonnes performances thermiques et mécaniques.

Les différentes techniques de pose du verre cellulaire

Rigide, le verre cellulaire est également totalement étanche à l’eau et à la vapeur. Il peut donc être appliqué de diverses manières, pour l’isolation :

  • Directement collé sur le support, sol, mur ou plafond, puis peint après application d’une couche d’apprêt (toile de verre ou enduit) ;
  • Appliqué avec une contre-cloison et/ou une finition fixée mécaniquement.

Et ce, en fonction des projets, des besoins, etc.

En clair, le verre cellulaire peut être utilisé aussi bien pour l’isolation des murs que pour l’isolation des sols, des plafonds ou des toitures, sans aucune contrainte.

Les avantages du verre cellulaire

Si le verre cellulaire séduit autant, malgré son prix évidemment plus élevé que la majorité des isolants classiques, c’est parce qu’il offre un grand nombre d’avantages non négligeables, sans compter sa facilité de mise en œuvre :

  • Ignifuge : il est totalement résistant au feu (il peut donc être utilisé pour isoler les cheminées ou les murs derrière un poêle, par exemple) !
  • Étanche : il est totalement étanche à l’eau et à la vapeur et ne nécessite donc pas l’application d’un pare-vapeur, peut être utilisé pour les pièces humides, etc.
  • Résistant à l’acide ;
  • N’attire pas les rongeurs : produit verrier, le verre cellulaire n’attire pas les rongeurs et autres parasites !
  • Découpe facile : à l’instar du béton cellulaire, le verre cellulaire se découpe facilement avec une scie adaptée ;
  • Écologique : issu de verre recyclé, recyclable lui-même, inerte et ne libérant pas de poussières nocives, le verre cellulaire est particulièrement respectueux de l’environnement et s’inscrit dans une démarche de développement durable ;
  • Grande résistance mécanique : sa grande résistance à la compression le rend idéal pour isoler les sols et les toitures puisqu’il peut supporter des masses très importantes sans subir de déformation ;
  • Stabilité et longévité : inerte, rigide et bénéficiant d’une grande résistance mécanique, il reste stable dans le temps, ne s’affaisse pas, ne souffre pas de l’humidité et conserve donc ses performances thermiques et sa robustesse dans le temps. Il dure aussi longtemps que la maison, contrairement aux laines minérales et végétales qui, elles, se tassent…

Si vous êtes séduit par les avantages offerts par le verre cellulaire pour l’isolation, n’hésitez pas à utiliser Plus que PRO pour discuter de votre projet avec un professionnel près de chez vous : nous référençons, dans tous les départements, les entreprises engagées dans une démarche qualité et évaluées par leurs clients via notre système d’avis contrôlés certifié ISO 20252. De quoi se lancer en toute sérénité !