mousse-isolante.jpg

31/08/2017

La mousse minérale isolante, une alternative saine ?

Apparue fin 2016 sur le marché des matériaux de construction, la mousse minérale isolante se présente comme une innovation de rupture susceptible de supplanter tous les autres isolants classiques tels que le polystyrène, la laine de roche ou la laine de verre. Quelles sont les caractéristiques de ce nouvel isolant atypique ? Sous quelles formes se présentent-ils ? Est-il sain ? Eléments de réponse.

La mousse minérale isolante, qu’est-ce que c’est ?

La mousse minérale isolante est un nouveau produit isolant conçu et développé par un grand cimentier français. Elle est composée d’une sorte de « coulis » de ciment associé à une mousse aqueuse fabriquée à partir de protéines naturelles. Concrètement, le mélange est effectué au moment de l’application par une machine, qui existe en version transportable sur chantier. En séchant, la mousse se solidifie.

Très légère (sa densité est de 40 à 300 kg par mètre cube), cette mousse est majoritairement composée de bulles d’air emprisonnées lors de sa fabrication. Dès lors, une fois appliquée, elle peut être « scalpée » au couteau ou au cutter, très simplement.

Cette mousse minérale isolante présente donc de nombreux avantages : issues de produits naturels, elle ne génère pas de fibres irritantes, de poussières particulières ou de déchets exigeant un circuit de traitement particulier. Composée majoritairement de ciment et de protéines naturelles, ses déchets sont évacués en même temps que les gravats et peuvent être recyclés comme le béton ou le ciment !

Des caractéristiques attractives

Très légère, facile à mettre en œuvre, adaptée à de nombreuses utilisations, la mousse minérale isolante est également aussi performante, sur le plan thermique, que les isolants classiques utilisés à ce jour (polystyrène, laine de roche, laine de verre et même laine de bois).

Egalement, contrairement à la laine de roche, non seulement elle n’attire pas les rongeurs (qui ne peuvent, de toute façon, pas y installer de nid puisqu’elle est solide), mais en plus elle offre une résistance au feu maximale et est classée A1. 

Enfin, sa durée de vie est donnée pour une centaine d’année là où les isolants classiques ont une durée de vie maximale de 50 ans, puisqu’ils se tassent, ce qui n’est pas le cas de la mousse minérale isolante.

Une multitude d’applications

La mousse minérale isolante offre enfin une multitude d’applications variées. Elle peut être utilisée projetée dans des combles aménagés ou perdus, elle peut être utilisée pour réaliser des chapes isolantes, voire des dalles, elle peut remplacer le groupe chape + isolant dans la réalisation de toits terrasses, elle peut être utilisée à la verticale, pour isoler des murs, etc.

Dernière innovation du cimentier français : en partenariat avec des fabricants français de parpaings, la mousse est utilisée pour remplir des parpaings de béton qui deviennent alors extrêmement isolants, sans que leur poids augmente. Les alvéoles des parpaings sont en effet remplies avec de la mousse minérale isolante et peuvent ensuite être utilisés de manière tout à fait classique.

Si vous êtes séduit par les caractéristiques de ce matériau innovant et que vous souhaitez en savoir plus, pensez à solliciter, près de chez vous, une entreprise engagée dans une démarche qualité et évaluée par ses clients via notre système d’avis contrôlés certifié ISO 20252.