charpente_enkit.jpg

27/09/2017

Comment choisir sa charpente en kit ?

Alors que l’autoconstruction se développe de plus en plus, les entreprises de menuiserie et de charpente innovent pour développer des solutions adaptées aux budgets et besoins de leurs clients : une charpente en kit coûte 30% à 40% moins cher qu’une charpente installée par un professionnel. Aussi, aujourd’hui, il est non seulement possible mais assez facile de trouver des charpentes en kit, que ce soit pour des petits ouvrages ou pour une habitation. Type de charpente, essence de bois, points à vérifier : quelques conseils pour choisir sa charpente en kit.

Quelle charpente pour quel usage ?

Il convient tout d’abord de s’intéresser à la destination de la charpente en kit. Il est évident en effet qu’une charpente de auvent, de terrasse couverte ou d’abri de jardin sera moins complexe à installer qu’une charpente de garage à deux pans voire qu’une charpente de maison. Cela va de soi.

Il convient donc de s’interroger sur sa capacité ou non à effectuer soi-même la pose de la charpente, en fonction du matériel, des compétences et des bras disponibles ! Ceci dit, la plupart des entreprises qui proposent des charpentes en kit proposent également, en cas de besoin, une assistance à la pose et peuvent même, le cas échéant, effectuer elles-mêmes l’installation.

Quelle essence pour une charpente en kit ?

A moins d’opter pour une charpente métallique en kit, la question de l’essence de bois utilisée pour votre charpente se posera. Sapin, pin, épicéa, mélèze, douglas, cèdre : chaque essence présente des caractéristiques et des contraintes différentes et répond à des attentes différentes.

  • Sapin et épicéa : économique, couleur blanc/jaune, bois tendre, nécessite un traitement chimique en cas d’exposition à l’eau ;
  • Mélèze/douglas : naturellement imputrescibles, plus chers mais plus durables ; le mélèze offre en outre une grande variété de teintes et peut être particulièrement indiqué dans le cas de poutres apparentes ;
  • Cèdre : bois noble, dur, imputrescible, chaleureux et durable, beaucoup plus cher et indiqué dans le cas de poutres apparentes.

A noter : quand le budget le permet, il est également possible de se tourner vers des bois encore plus nobles tels que le châtaignier, le hêtre, le chêne, le robinier, le frêne ou le peuplier. Mais les tarifs ne sont pas les mêmes…

On le voit, les deux premiers critères de choix de l’essence de bois d’une charpente en kit sont la durabilité (plus ou moins de 50 ans) et le prix. L’esthétique peut intervenir dans un deuxième temps de même que les considérations environnementales (bois local, naturellement imputrescible donc non traité, etc.).

Quelle entreprise ?

En définitive, le principal critère de choix d’une charpente en kit est l’entreprise qui la fournit. Dispose-t-elle d’une offre diversifiée ? S’adapte-t-elle aux besoins, budgets et demandes du client ? Fournit-elle des conseils ? Propose-t-elle un accompagnement éventuel, voire la pose en cas d’échec de l’autoconstruction ? Est-elle recommandée ? Que ce soit pour une charpente en kit ou pour n’importe quelle autre prestation du bâtiment, le choix de l’entreprise reste le premier critère pour garantir satisfaction et durabilité de l’ouvrage. Et pour choisir l’entreprise, il y a Plus que PRO : nous référençons, près de chez vous, les entreprises engagées dans une démarche qualité et évaluées par leurs clients via notre système d’avis contrôlés certifié ISO 20252.