terrasse-hiver.jpg

26/11/2017

Bien protéger sa terrasse en hiver

L’automne s’est désormais bien installé et avec lui les beaux jours sont derrière nous, remplacés par le froid et l’humidité. Avant d’entrer définitivement dans l’hiver, il est donc temps de s’occuper de sa terrasse, qu’elle soit en bois, en carrelage, en terre ou en pierre afin de la protéger de l’humidité et du gel. Nettoyage, traitement antifongique, dégraissage et éventuel traitement de protection : découvrez nos conseils pour bien protéger sa terrasse en hiver.

L’humidité, ennemie principale des terrasses

La quasi-totalité des matériaux de terrasse, à l’exception de quelques pierres non poreuses et de certains carrelages non gélifs, souffrent de l’humidité excessive et souvent stagnante de l’hiver, en particulier quand cette dernière est suivie de périodes de gel. Avec les revêtements de terrasse poreux, en effet, l’humidité s’infiltre puis, avec les grands froids, se dilate en gelant, ce qui provoque des fissures et d’autres dommages.

La principale protection hivernale de la terrasse consiste donc généralement à appliquer un produit hydrofuge qui évitera que l’humidité s’infiltre dans le revêtement. Il est également possible de couvrir sa terrasse avec une bâche (que l’on peut recouvrir de couvertures de laine), mais cette solution est bien souvent considérée comme peu esthétique.

La préparation du support

Toutefois, avant de mettre en œuvre un traitement hydrofuge, il est indispensable de préparer la terrasse, que cette dernière soit en bois, en tomettes, en pierre ou en carrelage.

Pour cela, on procède à plusieurs étapes :

  • Nettoyage : le nettoyeur haute pression ainsi que les détergents sont à proscrire car ils risqueraient d’endommager durablement la couche superficielle du revêtement, le rendant ainsi encore plus poreux et fragile. On privilégie donc un nettoyage manuel, à la brosse et à l’eau additionnée de lessive de soude ou, pour les revêtements les plus délicats, de savon de Marseille ou de savon noir. On veillera également à rincer convenablement après le nettoyage.
  • Dégraissage : dans les cas les plus extrêmes, la phase de nettoyage sera insuffisante pour ôter les traces de graisses incrustées dans le bois, le carrelage ou la pierre. L’application d’un dégraissant spécial pourra alors être envisagée.
  • Traitement antifongique : un traitement antifongique peut également être nécessaire pour ôter ou prévenir les champignons et mousses qui pourraient s’inviter sur la terrasse. Ces champignons et mousses peuvent rapidement attaquer la structure du revêtement et, à terme, l’endommager durablement.

Le traitement hydrofuge

Le type de traitement hydrofuge à appliquer sur sa terrasse pour la protéger de l’hiver dépendra directement du matériau de revêtement. Il existe une grande variété de traitements hydrofuges, dont certains, écologiques, sont en outre respectueux de l’environnement, pour le carrelage, la terre cuite, la pierre ou le bois.

Ceci dit, d’une manière générale, les terrasses en bois seront traitées avec de l’huile de lin ou de l’huile spéciale ou alors protégées avec un saturateur.

Dans tous les cas, que ce soit pour des questions de confort (vous le voyez, protéger sa terrasse pour l’hiver demande beaucoup d’opérations… et donc de temps !) ou pour des questions de garantie, il est toujours conseillé de solliciter un professionnel pour protéger sa terrasse de l’hiver.

Avec Plus que PRO, vous avez la possibilité d’identifier, près de chez vous, les entreprises engagées dans une démarche qualité et évaluées par leurs clients. Alors profitez-en !