logo-cheque-energie_620-703x395.jpg

Revalorisation du chèque énergie : qui peut en profiter ?

Le chèque énergie a remplacé les tarifs sociaux de l’énergie depuis le début de l’année 2018. Le premier ministre a annoncé à la mi-novembre, au début du mouvement des gilets jaunes, une extension de ce dispositif et une augmentation du montant alloué aux bénéficiaires.

Qui peut bénéficier du chèque énergie ?

Le chèque énergie est réservé aux Français les moins aisés. Les bénéficiaires sont donc déterminés en fonction de leur Revenu Fiscal de Référence : c’est le revenu qui est pris en compte pour établir l’impôt dû par le foyer fiscal, mais également pour déterminer l’éligibilité à certaines aides. 

Le chèque énergie est attribué aux foyers fiscaux qui disposent d’un Revenu Fiscal de Référence de dix mille sept cents euros ou moins par unité de consommation. Cette notion un peu abstraite d’unité de consommation permet de tenir compte de la taille du foyer : une personne seule représente une unité de consommation ; deux personnes (couple sans enfant, parent isolé plus un enfant) représentent 1,5 unité de consommation ; trois personnes (couple avec un enfant, parent isolé plus deux enfants) correspondent à 1,8 unité de consommation ; on rajoute ensuite 0,3 à ce coefficient par personne supplémentaire.

Le nouveau barème devrait ainsi permettre à 5,8 millions de Français de bénéficier d’une aide en 2019, alors qu’ils n’étaient que 2,2 millions à l’avoir reçu en 2018. 

Comment fonctionne le chèque énergie ?

Les personnes éligibles n’ont aucune démarche à effectuer : le chèque énergie sera automatiquement envoyé à leur adresse au mois d’avril 2019 ; il est cependant nécessaire d’avoir effectué correctement sa déclaration de revenus (qui est de toute façon une obligation pour tout résident français, même non imposable). Le montant alloué via le chèque énergie peut aller de 49 à 277 euros suivant les cas personnels. Selon les projections effectuées, le montant moyen de cette économie devrait être de deux cents euros. 

Le chèque énergie est utilisable pour payer son fournisseur d’énergie, quelle que soit l’énergie utilisée (électricité, gaz, fioul, bois, etc.). Il peut également être utilisé pour payer certains types de travaux d’économie d’énergie, effectués par un professionnel qualifié disposant de la certification RGE : il est prudent, si l’on veut utiliser son chèque énergie à cette fin, de vérifier avant la commande des travaux que toutes les conditions sont bien remplies (nature des travaux projetés, qualification du professionnel) afin d’être certain de pouvoir utiliser ce mode de règlement ! 

Si vous projetez d’utiliser votre chèque énergie pour des travaux finançables par ce moyen de paiement, n’hésitez pas à consulter notre annuaire de professionnels qualifiés afin de choisir celui qui vous aidera à améliorer l’efficacité énergétique de votre logement et ainsi à faire des économies dans le futur !

Rédigé le 20/02/2019 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis