demenagement-animaux.jpg

20/08/2017

Quelques astuces pour déménager son animal de compagnie

Quand on déménage, il y a déjà beaucoup de choses à gérer. Et pourtant, il faut bien penser à préparer le voyage aussi pour ces petites bêtes qui nous accompagnent au quotidien. Car pour elles aussi, un déménagement, c’est beaucoup de changements. Voici quelques conseils concernant le déménagement des animaux.

Location et interdiction d’animaux

Avant d’entrer dans le vif du sujet, pour rappel, dans une location à usage d’habitation, qu’elle soit meublée ou non meublée, le propriétaire ne peut en aucun cas interdire aux locataires d’avoir un animal de compagnie. C’est strictement interdit par la loi. Chacun est libre de vivre avec un animal. Une seule exception est tolérée : les animaux considérés comme dangereux, notamment les chiens appartenant à la 1ère catégorie. Cette interdiction doit en tout cas être mentionnée sur le contrat de location, sans quoi elle n’a aucune valeur juridique.

Par conséquent, ne vous inquiétez surtout pas si vous déménagez en location avec votre chien ou votre chat (ou même votre furet !) : votre futur propriétaire ne peut en aucun cas vous interdire d’avoir cet animal avec vous !

Avant le déménagement

Avant le déménagement, commencez à prendre des précautions avec votre animal de compagnie et portez-lui la plus grande attention. Câlins obligatoires pour rassurer un animal qui sent la tension liée au déménagement et qui voit son environnement changer au fil des jours. Pour éviter une fugue, il est donc primordial de préserver un minimum ses habitudes et de lui témoigner beaucoup d’affection.

Pendant le déménagement

L’animal doit être isolé dans une pièce fermée avant que les portes s’ouvrent pour vider les lieux, sans quoi il pourrait s’échapper. Dans le cas d’un chat, une caisse de voyage (la plus petite possible par rapport à la taille de l’animal : les chats sont rassurés quand ils sont confinés !) fera parfaitement l’affaire pendant quelques heures. Au-delà de 10h, il faudra privilégier une pièce, voire laisser l’animal chez un ami ou voisin le temps du déménagement.

Après le déménagement

Après le déménagement, il est primordial de rester extrêmement vigilant et de ne pas libérer l’animal trop rapidement. Il aura besoin d’un temps d’adaptation au cours duquel il lui faudra ses gamelles, jouets et autres peluches qui ont son odeur, pour le rassurer. Ici encore, câlins et marques d’affection permettront de le rassurer. Un chien pourra être emmené en promenade, solidement attaché avec une laisse pour éviter les fugues. Pour un chat, vous pourrez vaporiser des phéromones, que l’on trouve chez les vétérinaires, un peu partout dans la nouvelle habitation, pour l’aider à s’adapter à son nouveau milieu et le rassurer.

Même si votre chat est habitué à sortir, les premiers jours après le déménagement, tâchez de le confiner à l’intérieur, le temps qu’il prenne ses marques. Lors de ses premières sorties, il est possible néanmoins qu’il parte plusieurs jours, malheureusement…

Si vous avez besoin de conseils pour préparer le déménagement d’un animal de compagnie ou d’aide pour procéder au déménagement d’un animal de compagnie, pensez à utiliser Plus que PRO pour trouver, près de chez vous, des professionnels engagés dans une démarche qualité et évalués par leurs clients via notre système d’avis contrôlés certifié ISO 20252.