formation-enfant.jpg

05/09/2017

Comment choisir la formation adaptée à mon enfant ?

A partir de la 3ème, voire dès la 5ème, le système scolaire tel que nous le connaissons exige des adolescents qu’ils déterminent une orientation pour leurs études : voie professionnelle, voie technologique ou voie générale. Or, particulièrement à l’adolescence, faire un choix raisonné sur son orientation est justement extrêmement difficile. Conseiller d’orientation psychologues, CIO, stages, bilans personnels et réflexions concertées : découvrez quelques conseils pour aider votre enfant à choisir sa formation.

Faire le point sur ses envies

La première des choses à faire est de dresser ensemble une liste des métiers qui attirent votre enfant. Avant de parler des freins, des difficultés, des débouchés, il est important de faire le point sur les envies. Et quand ces envies sont un peu floues, il peut être intéressant de faire un tour d’horizon de ce qui intéresse votre enfant :

  • Souhaite-t-il avant tout gagner beaucoup d’argent ou un métier qui le passionne (les deux ne sont évidemment pas incompatible, mais l’idée est d’organiser les désirs par priorité) ;
  • Souhaite-t-il un métier plutôt intellectuel ou physique ?
  • Souhaite-t-il un métier de plein air ou d’intérieur ?
  • Souhaite-t-il être au contact d’enfants, de personnes âgées, de malades, travailler seul, avec des animaux, etc. ?
  • Etc.

A partir de ces désirs généraux, il sera possible, en faisant le point dans un Centre d’Information et d’Orientation (CIO) et/ou avec un Conseiller d’Orientation Psychologue (COP), de déterminer des métiers qui correspondent à ces souhaits : souvent, il existe une grande variété de métiers auxquels on n’aurait pas pensé mais qui peuvent parfaitement convenir.

Les COP et les CIO

Difficile de devenir médecin si l’on déteste la biologie ou si l’on cherche un métier offrant beaucoup de temps libre. Impossible de devenir agriculteur si l’on n’aime pas fournir des efforts physiques importants et si l’on n’est pas capable de gérer une entreprise. Etc.

C’est pourquoi le travail de recherche dans un CIO et/ou avec un Conseiller d’orientation Psychologue est indispensable : il permet de confronter ses désirs avec la réalité. Pour chaque métier que souhaite faire votre enfant, vous pourrez analyser, avec des professionnels et/ou simplement des outils numériques, les réalités impliquées par chaque métier. Votre enfant pourra donc faire le tri, de manière objective.

Le niveau scolaire quant à lui, souvent pointé du doigt comme principal frein ou levier au choix d’une formation pour un enfant, est un faux problème : avec du travail, presque tout est possible. Ici encore, l’enfant (l’adolescent plutôt) doit pouvoir décider s’il se sent capable de fournir des efforts beaucoup plus importants que les autres pour atteindre un objectif donné (pour récupérer son retard et maintenir son niveau, par la suite, en mathématiques/anglais/français/histoire/sport/physique/etc.).

Une fois la direction professionnelle choisie, il est alors beaucoup plus simple de choisir la formation la plus adaptée à cet objectif. Les freins quant à eux (niveau moyen dans un domaine ou un autre) peuvent être levés grâce à du soutien scolaire plus ou moins intensifs, pendant plus ou moins longtemps, en fonction des difficultés de chacun.

Pour identifier près de chez vous des professionnels en mesure de vous aider dans le choix de l’orientation de votre enfant ou dans le soutien scolaire, n’hésitez pas à utiliser Plus que PRO : nous référençons les entreprises engagées dans une démarche qualité et évaluées par leurs clients via notre système d’avis contrôlés certifié ISO 20252.