eau_potable.jpg

Pourquoi et comment traiter l’eau potable ?

Une question pleine de sens certainement. Mais on peut affirmer, au regard des 54 critères de potabilisation de l’eau, que l’eau distribuée en France à l’heure actuelle est potable. Mais au-delà de ces critères, l’eau potable distribuée est-elle réellement sans danger pour la santé ? 

C’est là une question à double tranchant. En effet, des études ont prouvé durant son trajet est souvent contaminée par divers éléments comme les pesticides, les nitrates ou encore les perturbateurs endocriniens. 

Un état de choses qui amène à réfléchir un moment et à se poser deux questions essentielles. Pourquoi faut-il traiter son eau ? Comment traiter son eau ? 

Pourquoi faut-il traiter son eau ?

Avec l’essor des activités humaines, on a constaté une augmentation conséquente du niveau de contamination des eaux. En plus des polluants habituels comme le calcaire, le fluor, l’arsenic, les bactéries et autres microbes, il faut désormais composer avec des polluants plus chimiques. On distingue dans cette catégorie les nitrates, les pesticides, le mercure, et plomb et même certains composés radioactifs. Face à ces menaces persistantes et quotidiennes, il revient à chaque particulier pour des raisons de bien être de traiter son eau potable. 

Les mesures de traitement collectives

Des moyens collectifs sont mis en œuvre par les pouvoirs publics pour traiter l’eau. Il s’agit du traitement préventif et du traitement curatif.

Le traitement préventif

On entend par traitement préventif, la désinfection, l’élimination des bactéries et agents pathogènes qui rendent l’eau impropre à la consommation. Le procédé de désinfection essentiellement chimique se fait à base de produits tels le chlore, l’eau de javel, l’ozone ou la diffusion d’ultra-violets.

Le traitement curatif

Les eaux superficielles doivent être soumises à une série de traitements plus ou moins élaborés. À l’aide de grilles à mailles fines, on procède d’abord à un premier filtrage les grosses particules. Vient ensuite la phase de floculation, un tremplin au cours duquel les particules agglomérées migrent vers le bassin de décantation. La décantation est la phase au cours de laquelle les particules agglomérées sont entrainées par leurs poids dans des bassins grandeur nature qui servent de décanteurs. 

Comment traiter son eau à la maison ?

À la question de savoir comment traiter son eau, correspondent une pléiade de réponses aussi efficace les unes que les autres. Pour traiter son eau, il est important de disposer du matériel adéquat, mais également de connaitre ses besoins personnels. 

L’adoucisseu

Traiter son eau à l’aide d’un adoucisseur permet d’éliminer les traces de calcaire, et de profiter d’une eau douce qui protège votre peau, vos vêtements et vos appareils d’eau et équipements électroménagers. Joints, tuyauteries, ballon d’eau chaude... ne subiront plus l’effet du calcaire, et conserveront ainsi leur longévité, leur brillance originelle, et vous feront faire des économies d’énergie. 

L’osmoseur

Chaque particulier peut s’offrir un nanofiltre à domicile en s’équipant d’un osmoseur. 
En effet l’osmoseur est un appareil qui rend l’eau potable en supprimant le mauvais goût et les odeurs susceptibles de troubler la consommation. L’osmoseur est un appareil aux performances éprouvées ; capable d’éliminer la moindre particule de nitrates, de calcaire, ou de pesticides, fournissant ainsi une eau agréable au goût.

 Pourquoi faut-il traiter son eau ? Comment s'y prendre ? Cet article vous a apporté quelques réponses à ces questions bien délicates. Pour plus d'informations, posez vos questions à l'un des spécialistes en eau potable domestique référencés dans notre annuaire.

Rédigé le 29/04/2018 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis