Barrière anti-rhizomes : utilité et tarifs

Barrière anti-rhizomes : utilité et tarifs

Face à la prolifération galopante de certaines plantes traçantes ou rhizomateuses, il devient nécessaire de protéger vos espaces extérieurs et vos jardins. Une des solutions les plus intéressantes consiste à former une barrière anti-rhizomes afin de contenir les espèces envahissantes.

Redevenir maître de son jardin : l’option judicieuse de la barrière anti-rhizome

La nature restera toujours la nature. Comme celle-ci a horreur du vide, si vous ne faites pas attention, certaines espèces végétales ont tendance à s’étaler, à se développer, jusqu’à occuper toute la place, éjectant au passage les autres espèces.

Maîtriser ses plates-bandes est donc essentiel pour maintenir une belle harmonie dans vos espaces extérieurs. C’est notamment le cas avec la multiplication chez les particuliers des haies de bambou. Ces dernières sont très prisées pour leur croissance rapide et leur hauteur, afin de préserver l’intimité des lieux de vie.

Le seul souci est que la créature peut vite dépasser le créateur, si on ose cette comparaison. Le bambou croît à grande vitesse, mais peut assez rapidement devenir incontrôlable, donc envahissant. De plus, si sa pousse en hauteur est un avantage recherché, ses racines, c’est-à-dire ses rhizomes, font de même. Ils se déploient rapidement sur plusieurs mètres.

Heureusement, pour contrer ce processus, il existe la barrière anti-rhizome, qui, comme son nom l’indique, s’attache à circonscrire l’avancée inexorable des racines de bambous.

Barrière anti-rhizome : deux possibilités

La barrière anti-rhizome agit comme un écran qui empêche les racines de se développer de manière horizontale. Ainsi, en étant privés de cette liberté, les rhizomes vont remonter à la surface pour chercher de l’espace sur lequel se déployer. Il suffit alors simplement de les cueillir à leur sortie de terre en les coupant, et le tour est joué !

Il existe actuellement sur le marché deux types de barrière anti-rhizome : une barrière en polypropylène, et une barrière en polyéthylène haute densité. Toutes les deux ont l’avantage d’être imputrescibles, c’est-à-dire qu’elles ne se décomposent pas avec le temps.

Commercialisation et prix des barrières anti-rhizome

Ces dispositifs sont commercialisés dans les enseignes spécialisées en jardinerie, et dans les magasins de bricolage. Vous les trouverez également en ligne sur internet, ou sur catalogue par correspondance.

Cette solution est accessible à tous les budgets, la barrière polypropylène étant vendue à environ 7 €, contre 8 € pour la barrière en polyéthylène haute densité (barrière de 1 m x 0,7 cm).

Barrière anti-rhizome : quelques éléments pour l’installer

Il faut repérer avant tout les espèces végétales, qui sont responsables de l’envahissement de vos jardins et les encercler avec les barrières. Celles-ci nécessitent le creusement d’un sillon d’environ 60 cm de profondeur.

Pour gagner en efficacité, il est recommandé de poser la barrière de façon légèrement inclinée (15 % vers l’extérieur). Cette astuce permet aux racines de glisser sur la paroi, puis de remonter à la verticale en surface.

Bon à savoir : si vous installez un simple film géotextile ou plastique, les racines se feront une joie des les transpercer aussitôt !

À lire également : Bien choisir sa clôture : PVC, bois, pierres, béton ?

Rédigé le 01/08/2016 -


Label Qualité - Member du réseau Plus que Pro

Un projet à réaliser ?

Découvrez les avis clients des adhérents Plus que PRO pour choisir votre prestataire en toute confiance et bénéficier d’un travail de qualité.

Demande de devis