/
/
/
/
Comment décaper ses volets ?

Comment décaper ses volets ?

Les volets sont directement soumis aux intempéries. Lorsqu'ils sont en bois, le matériau souffre et a tendance à s’abîmer. Lorsqu'ils sont en métal, celui-ci a tendance à rouiller, etc. D’où la nécessité d’entretenir ses volets régulièrement. Et pour cela, il faut les décaper. Décapage thermique, chimique ou mécanique : nos conseils pour décaper vos volets.

1ère étape : décrocher les volets

Evidemment, vous n’allez pas décaper vos volets alors qu’ils sont installés ! Il faut donc commencer par les déposer. Pour cela, il faut rester prudent (les volets peuvent être très lourds) et éventuellement vous faire aider. Si vous ne vous croyez pas capable de déposer vos volets vous-même, faites appel à un professionnel, c’est plus sûr.

Une fois que vous avez déposé vos volets, vous pourrez, un par un, les décaper en les installant sur des tréteaux.

Le décapage thermique de volets

Le décapage thermique est une solution très performante et pratique. Elle nécessite un peu de temps mais demeure respectueuse de l’environnement et de votre santé.
Le décapeur thermique est une sorte de sèche-cheveux puissant qui souffle un air brûlant et relativement humide. Sous l’action du décapeur thermique, la peinture ou tout autre revêtement qui couvre le volet va se ramollir. Il suffira alors de retirer cette couche au couteau, délicatement, en veillant à ne pas creuser le bois ou rayer le métal.

Attention : si vos volets sont anciens, la peinture contient probablement du plomb (vous avez dû être prévenu par le diagnostic plomb au moment de l’achat de votre maison !). Par acquis de conscience, si vos volets datent d’avant les années 70, mettez des gants et un masque, récupérez la peinture que vous décollez et mettez-la dans un sachet que vous porterez à la déchèterie.

Une fois cela fait, il vous suffira de récurer grossièrement le volet avec une brosse métallique pour nettoyer les dernières impuretés, puis vous pourrez rénover (antirouille, lasure, saturateur, peinture, etc.).

Le décapage chimique de volets

Attention : le décapage chimique est un traitement assez nocif pour vous comme pour l’environnement… mais il reste le plus efficace et le plus simple.

Le principe est d’appliquer un produit chimique, au pinceau et en extérieur. Ce produit se présente sous la forme d’un gel. Après l’avoir laissé agir pendant 15 à 45 minutes, on retire le produit au couteau de plâtrier (et on récupère le produit pour le mettre dans des sachets plastiques étanches ou des boîtes fermées) puis on rince le volet en frottant avec un chiffon. L’effet est saisissant : le bois brut apparaît immédiatement. Il existe également des décapants chimiques professionnels sans rinçage : après avoir laissé sécher le produit, il suffit de brosser avec une brosse métallique pour retirer produit et revêtement.

Mêmes précautions que précédemment, évidemment.

Le décapage mécanique de volets

Par mécanique, on entend bien sûr : « à l’huile de coude ». En clair : vous décapez le volet en le ponçant soit manuellement, soit avec une ponceuse. C’est efficace mais demande beaucoup de travail et de précautions : pour le coup, il faut vraiment s’équiper d’un masque et de gants et, idéalement, s’installer dans une salle équipée d’une aspiration d’air. A minima, il faut pouvoir brancher un aspirateur puissant sur l’évacuation de la ponceuse.

Crédits photos : Menuiserie Vollmer, Fenêtres et portes à Melsheim (67270)

Trouver un artisan menuisier de qualité

Consultez les artisans Plus que Pro recommandés par leurs clients. Soumettez simplement et rapidement votre projet en demandant un devis pour la pose et l'entretien de vos fermetures.