/
/
/
/
Faut-il changer de fournisseur d’électricité ou de gaz ?
fournisseur électricité

Faut-il changer de fournisseur d’électricité ou de gaz ?

Avec l’ouverture de la concurrence sur le marché de l’électricité et du gaz, de nombreux opérateurs privés se sont lancés et proposent aujourd’hui diverses offres aux particuliers. La grande différence entre les opérateurs historiques (EDF et GDF Suez, désormais Engie), ce sont les tarifs réglementés. Alors, faut-il changer de fournisseur d’électricité et de gaz ? Éléments de réponse.

Tarifs réglementés versus prix de marché

Voilà la grande différence : depuis 2007, il existe deux types de tarifs pour l’électricité comme pour le gaz : les tarifs réglementés et les prix de marché.

Les tarifs réglementés sont établis par les pouvoirs publics et révisés de même, tous les ans. Les prix de marché en revanche sont librement fixés par les fournisseurs, en fonction du marché. Ainsi, les tarifs réglementés augmentent régulièrement, mais de manière encadrée et connue à l’avance. Les prix de marché en revanche, peuvent certes baisser, mais aussi augmenter… sans aucun contrôle.

Le problème vient du fait que le consommateur, quand il quitte les tarifs réglementés pour les prix de marché, se retrouve face à un choix digne du joueur de poker :

  • Je choisis un prix très inférieur aux tarifs réglementés mais ce prix de marché est complètement fluctuant ; ce qui signifie que demain je peux payer beaucoup plus cher ;
  • Je choisis un prix inférieur aux tarifs réglementés et fixe pendant 1, 2 ou 3 ans. J’y gagne peu, mais je gagne en sécurité. En revanche, au bout de 3 ans, c’est la roulette russe : soit j’ai de la chance et les tarifs restent bas, soit ils augmentent de manière incontrôlée et je dois à nouveau changer de fournisseur pour conserver des tarifs raisonnables…

Car c’est là fondamentalement le problème : avec les prix de marché pour l’électricité et le gaz, il faut régulièrement changer de fournisseur d’électricité et de gaz pour être sûr d’obtenir les tarifs les plus intéressants… du marché !

Dur, dur d’être un consommateur dans un marché des énergies ouvert à la concurrence !

Les tarifs réglementés et les opérateurs historiques

Seuls les opérateurs historiques ont le droit de proposer des tarifs réglementés. Ils peuvent également proposer des prix de marché mais sont obligés de proposer également les contrats d’électricité et de gaz aux tarifs réglementés.

D’ailleurs, EDF comme GDF proposent des contrats tout en un, électricité + gaz. Mais attention : pour ces contrats, l’une au moins des énergies est au prix de marché ! Il faut donc bien lire les conditions du contrat pour éviter les déconvenues !

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, les opérateurs privés ne sont pas considérablement moins chers que les opérateurs historiques… les ennuis de changement régulier de fournisseur en plus. C’est pourquoi les associations de consommateurs conseillent pour l’instant (à l’avenir, en fonction des différents tarifs, cela peut changer) de rester chez les opérateurs historiques mais en ayant un contrat de gaz chez GDF et un contrat d’électricité chez EDF.

Mais bien sûr, c’est en définitive au consommateur de faire son choix !