/
/
/
/
Se prémunir contre les risques d'électrisation

Se prémunir contre les risques d'électrisation

L’électrisation est le nom donné au phénomène décrivant le passage d’un courant électrique dans le corps humain. Lorsqu’il entraîne la mort, on parle alors d’électrocution. L’électrisation peut être causée par une installation électrique défectueuse. Il est donc important de connaître les moyens de s’en prémunir.

Electrisation et résistance d’un corps

Lors d’une électrisation, le corps humain se comporte comme une série de résistances. Plus la somme de ces résistances est faible, plus les risques encourus par la personne sont élevés.

Plusieurs paramètres entrent en compte dans le calcul de cette résistance. On note par exemple l’impact de la température, de l’état d’humidité et de sudation de la peau. La taille de la surface et de la pression de contact jouent également un rôle. D’autres facteurs sont intégrés dans ce calcul, tels que la tension de contact, la durée du temps de passage du courant, ou la localisation sur le corps des points de contact.

Le niveau d’électrisation dépend enfin de l’état physiologique de l’individu, de sa morphologue et de la présence de vêtement isolants. On pourra également citer l’impact de la nature du sol.

Les moyens de prévention

Les risques d’électrisation existent aussi bien sur le lieu de travail que dans une habitation. Dans un environnement humide, pensez impérativement à vous équiper de gants isolants si vous devez manipuler des câbles. Coupez le disjoncteur si vous en avez la possibilité.

Vérifiez en amont que vos appareillages et vos dispositifs électriques répondent aux normes de sécurité en vigueur. Malgré tout, si l’électrisation se produit, des systèmes de sécurité très rapides se déclenchent et coupent le courant.

Si vous êtes témoin d’un accident, pensez à débrancher la prise électrique, à couper l’interrupteur ou actionner le disjoncteur. Protégez la victime du risque de chute et réalisez les premiers gestes de secours. N’oubliez pas de contacter les secours, en tapant le 18 pour les pompiers et le 15 pour le SAMU.

Les conséquences d’une électrisation

C’est l’ampérage qui constitue le risque lors d’une électrisation. A partir de 30 mA, si le contact est prolongé, la personne subit une crispation musculaire qui l’empêche de lâcher prise. Au-delà de 500 mA, le risque d’électrocution est élevé.

Une électrisation peut générer des mouvements involontaires voire des chutes pouvant entraîner des traumatismes secondaires indirects : plaies, luxations, entorses, fractures.

Les effets directs se perçoivent via les brûlures apparaissant de façon superficielle directement sur la peau, ou à l’intérieur du corps. On observe alors dans ce dernier cas de figure la présence d’une brûlure aux points d’entrée et de sortie du courant. A l’intérieur du corps, le passage de l’électricité peut entraîner la destruction des cellules : la rhabdomyolyse.