/
/
/
Comment entretenir un bardage ?

Comment entretenir un bardage ?

L’entretien régulier de votre bardage est la garantie de maintenir ses propriétés esthétiques et ses capacités d’isolation. Cette régularité vous évitera de laisser la situation empirer, vous obligeant à des travaux de rénovation plus lourds et plus couteux.

Cas d’un bardage en bois


Le bardage en bois est sans conteste le plus répandu. Pourtant, il réclame un entretien important, car le bois a évidemment tendance à se dégrader en fonction du temps et des conditions climatiques. Le niveau d’entretien dépend en grande partie de l’état de surface du bois.

Si l’opération consiste en un simple rafraichissement, optez pour un brossage et un lessivage. Si vous constatez que le revêtement présente des fissures, effectuez un ponçage de la surface avant d’appliquer une nouvelle finition. Enfin, si le bardage en bois est très altéré, la solution est plus radicale, puisqu’il faut le décaper, mécaniquement ou chimiquement, pour faciliter l’adhésion de la couche extérieure.

Suite à cet entretien, vous pouvez repeindre votre bardage en bois en n’oubliant pas de nettoyer et lessiver la surface. S’ensuit un temps de séchage avant l’application d’une lasure qui formera une couche protectrice. Une couche de peinture est une solution alternative pertinente d’autant qu’elle exige moins d’entretien. Si vous faites le choix d’appliquer une couche de saturateur, notez que vous devrez rééditer l’opération de façon fréquente.

Cas d’un bardage simple PVC ou métallique


Le PVC et le métal peuvent tout à fait convenir pour un revêtement mural de type bardage. Or, leur principal atout est justement de ne réclamer qu’un entretien sommaire. Un seul lavage à l’eau suffit pour lui redonner de l’éclat. Ajoutez éventuellement à votre eau un détergent doux et adapté pour un entretien de meilleure qualité.
Sachez que le PVC craint les produits détergents abrasifs et agressifs. Moins sensibles, les bardages métallique et composite ne demandent qu’un simple brossage mécanique afin d’éliminer les salissures.

Cas d’un bardage en pierre ou en béton


Si la pierre et le béton apportent à vos bardages une valeur ajoutée en termes esthétiques, ces matériaux sont néanmoins sujets à l’encrassement. Tout dépend de l’exposition du revêtement. Si cet encrassement survient, il est utile d’établir un diagnostic en sollicitant l’intervention d’un artisan professionnel. Ce dernier pourra déterminer l’origine de cet encrassement et vous indiquer le remède à suivre.

En fonction de la porosité de votre matériau, l’entretien passera par l’application d’un produit chimique ou par la mise en place d’opérations de grattage ou de ponçage. Méfiez-vous par contre d’un nettoyage sous pression qui peut abîmer votre revêtement en faisant pénétrer de l’eau sous votre bardage. L’installation avec des joints inaltérés est par ailleurs recommandée.

Cas d’un bardage en ardoise


L’entretien d’un bardage en ardoise est nécessaire pour retirer les mousses, lichens et autres éléments pollués incrustés. Un traitement efficace passe par un démoussage, l’application d’un produit algicide pour éliminer toutes proliférations, et l’application d’un produit hydrofuge  servant à amoindrir le phénomène d’absorption d’eau. Celui-ci est à l’origine de nombreux dégâts causés par l’action mécanique du gel.

Découvrez également :