/
/
/
/
5 conseils pour s'assurer une bonne ventilation dans sa cuisine

5 conseils pour s'assurer une bonne ventilation dans sa cuisine

La cuisine est un lieu particulièrement exposé aux salissures, graisses, fumées ou autres gaz et il est important de bien ventiler pour conserver un espace sain. Découvrez 5 conseils pour vous assurer une bonne ventilation !

1. Etablir un diagnostic de sa cuisine

Par nature, la cuisine est une pièce humide. En effet, comme la salle de bain, c’est une pièce d’eau. De plus, elle est souvent exposée nord, donc peu ensoleillée. Surtout, le poste de cuisson produit beaucoup de vapeur qui risque d’atteindre les murs en créant des moisissures ou autres champignons si la pièce n’est pas correctement aérée. Si vous ne disposez pas de fenêtre, il faudra installer une ventilation. D’ailleurs, c’est mieux même avec une ouverture ! Il est donc important d’évaluer les caractéristiques de la pièce pour adapter l’aération et la ventilation aux besoins.

2. Ventiler en continu votre cuisine

En premier lieu, si vous cuisinez au gaz, la règlementation vous impose des contraintes d’aération pour votre sécurité et éviter les risques d’intoxication, suivez la loi ! Mais en plus des obligations légales n’hésitez pas à renforcer votre ventilation ! Outre le gaz, la cuisine est au prise avec les mauvaises odeurs, les vapeurs etc. Afin d’obtenir une ventilation continue, l’idéal est de choisir une ventilation mécanique contrôlée permettant le renouvellement de l’air. Depuis 2001, la VMC est obligatoire dans les constructions neuves.

3. Investir dans une hotte de qualité

Une hotte performante au-dessus des plaques de cuisson est tout à fait indiquée pour aspirer directement les vapeurs et graisses de cuisson verticalement et éviter que ces émanations ne se répandent dans la pièce.

Deux solutions sont à votre disposition :

  • La hotte à extraction est la plus efficace puisqu’elle aspire les vapeurs diverses pour les rejeter à l’extérieur de votre maison.
  • La hotte qui fonctionne avec un filtre à charbon et qui aspire l’air pour le rejeter purifié. Ce type de produit est idéal pour les appartements ou les maisons ou aucune sortie extérieure n’est possible.

La puissance d’une hotte est variable et se mesure à la quantité de m3 qu’elle traite par heure. En moyenne un appareil a un débit moyen de 450 m3.

4. Appliquer des revêtements adaptés aux pièces humides

Si la ventilation est indispensable dans une cuisine, les revêtements utilisés jouent aussi un rôle important pour lutter contre l’humidité, sécuriser l’espace etc.
Par exemple, pour vos murs, choisissez des papiers ou peintures adaptés, de préférence lessivables pour faciliter l’entretien, mais en priorité résistants à l’humidité, à la chaleur etc.

5. Aérer régulièrement la pièce

Si vous avez la chance de bénéficier d’ouvertures dans votre cuisine, de fenêtres ou portes, pensez à aérer naturellement plusieurs fois par jour, c’est d’autant plus efficace pour purifier l’air et éviter les risques de condensation et d’humidité. L’idéal étant de bénéficier d’ouvertures naturelles associées à une VMC !

En suivant ces conseils simples, votre cuisine devrait rester saine et bien ventilée !