/
/
/
/
Comment décorer sa cage d'escalier ?

Comment décorer sa cage d'escalier ?

Dans de nombreux logements, la valorisation de la cage d’escalier laisse à désirer. Pourtant, cet espace de circulation mérite d’avoir une décoration à la hauteur de sa fonction. Cet article vous présente quelques conseils à suivre pour parvenir à élaborer une décoration de cage d’escalier digne de ce nom !

Cage d’escalier : tenir compte de sa configuration


La cage d’escalier correspond au volume qui est délimité par les murs d’appui et environnants d’un escalier droit, tournant ou hélicoïdal. Elle offre un espace idéal de décoration qui parachève l’ambiance que vous souhaitez donner à votre escalier.
Cette décoration peut passer par la pose de tableaux ou de miroirs, mais peut également inclure des meubles tels que des étagères, des rangements fonctionnels voire une bibliothèque à insérer sous l’escalier. Tout dépend évidemment du volume que vous procure la cage d’escalier. La peinture est une autre solution pour décorer ce lieu de passage du quotidien.

L’éclairage joue un rôle important. Il ne faut pas hésiter à combiner des luminaires plus intenses à des spots plus intimistes. Enfin, sachez que les éléments de protection et de sécurité qui accompagnent obligatoirement votre escalier peuvent se muer en revêtements décoratifs.

Cage d’escalier : peindre pour casser le volume


La solution la plus pratique à mettre en place et la plus abordable financièrement reste l’application d’une peinture. Elle dynamise cet espace en lui donnant des couleurs à votre image. Avant de vous lancer dans des travaux de peinture, pensez à observer attentivement l’état du support. Si celui-ci présente des aspérités, mieux vaut vous tourner vers un autre type de revêtement. Soyez aussi attentif à la qualité de votre éclairage. Si votre cage d’escalier bénéficie d’une faible luminosité naturelle, optez pour une tonalité claire.

Pour amoindrir l’effet de hauteur, choisissez plutôt une couleur qui contraste avec celle de votre escalier. Autre astuce : appliquer deux couleurs, une plus foncée pour la partie supérieure, et une plus claire pour la partie inférieure. L’objectif est d’éviter d’alourdir l’espace. Notez que pour amoindrir cet effet, vous pouvez poser des moulures ou intégrer une bande de couleur différente à mi-hauteur afin de casser le volume.

Cage d’escalier : des revêtements résistants, simples à entretenir


La cage d’escalier demeure un lieu de passage fréquenté où les murs sont frôlés et sur lesquels les mains viennent constamment se poser. Ce paramètre est essentiel au moment de sélectionner vos revêtements décoratifs qui doivent donc être parfaitement résistants et faciles à entretenir.

Oubliez ainsi les tissus, toiles et autre alcantara, aussi onéreux que fragiles. Outre la peinture lavable et lessivable, le crépi est une alternative intéressante, car il masque les défauts d’aspérités. Le papier peint constitue aussi une solution très répandue, d’autant que sa gamme de modèles garantit une personnalisation de votre cage d’escalier. Le souci est son installation qui peut s’avérer délicate. Dans une autre mesure, on peut évoquer les parements de pierre et les lambris qui amènent à ce lieu de passage incontournable de l’habitation énormément de cachet et d’authenticité.