/
/
/
/
Comment rénover ses volets en bois ?

Comment rénover ses volets en bois ?

Comme tous les éléments extérieurs de votre habitation, les volets en bois subissent les affres du temps et l’impact des conditions atmosphériques. Des périodes de gel à l’ensoleillement prononcé en passant par les intempéries et les insectes, la rénovation des volets en bois est nécessaire. Observons comment traiter les problèmes de peinture écaillée, de fissures, de cloques...

L’entretien des volets en bois

Pour effectuer l’entretien de vos volets en bois, commencez par les démonter en les retirant de leurs gonds. Installez les ensuite horizontalement sur des tréteaux, afin de travailler plus confortablement. Pensez à vous faire aider si une fenêtre se situe en hauteur et que le poids du volet s’avère lourd. Echelle ou échafaudage, pensez à sécuriser la zone du chantier pour prévenir tout accident.

Passez alors à l’étape du nettoyage en débutant par le retrait de toutes les écailles de peinture qui s’effritent. Pour nettoyer et dépoussiérer votre volet en bois, servez-vous d’une brosse métallique ou d’un simple grattoir. Appliquez une couche de décapant, produit chimique efficace qui nécessite des gants et un masque de protection. Notez que vous pouvez sélectionner un produit décapant soluble dans l’eau, quasiment inodore, permettant de nettoyer vos outils aisément à l’eau.

La réparation des volets en bois

Songez à dévisser tous les accessoires en fer tels que les gonds et les ferrures. Déposez les à tremper dans un produit antirouille. Avant de les réinstaller, n’oubliez d’ailleurs pas de recouvrir ces parties métalliques avec une couche d’antirouille.

Pour enlever la couche de peinture antérieure, laissez le décapant opérer quelques dizaines de minutes. Vous observez un boursoufflement de la peinture ? Il est temps de l’attaquer en raclant la peinture via une spatule, en réalisant un mouvement allant systématiquement dans le sens des fibres de bois. En cas de résistance de certaines zones, finalisez l’opération avec un grattoir, ou renouvelez l’application du décapant.

Suite au décapage, des zones vermoulues ou fendues peuvent apparaître. Equipez vous alors d’un ciseau à bois pour les enlever. Si vous constatez que le bois a été attaqué par des champignons ou des insectes, traitez-les avant de combler les trous grâce à du mastic ou de la résine synthétique. Il est indispensable de colmater entièrement les brèches.

Repeindre ses volets en bois

La rénovation se termine par l’application de nouvelles couches de peinture. Rincez abondamment à l’eau claire pour éliminer tous les éléments résiduels et toute trace de décapant. Laissez un temps de séchage avant d’attaquer l’opération de ponçage. Pour les échardes et les aspérités, utilisez un abrasif à gros grains, avant d’égaliser à l’aide d’un grain plus fin.

Dépoussiérez vos volets en bois avec un aspirateur ou une éponge humide, et apposez une première couche de lasure et d’un complément insecticide pour protéger le bois. Appliquez ensuite par plusieurs couches très fines une peinture adaptée, type microporeuse, qui ne jaunit pas.

Pour obtenir une rénovation de vos volets en bois de qualité, contactez un peintre professionnel appartenant au réseau Plus Que PRO !

Trouver un artisan menuisier fiable

Consultez les artisans Plus que Pro recommandés par leurs clients. Soumettez simplement et rapidement votre projet en demandant un devis pour la pose et l'entretien de vos fermetures.