/
/
/
/
Zoom sur le carrelage tomette
carrelage-tomette

Zoom sur le carrelage tomette

Le carrelage tomette désigne en réalité un dallage constitué de carreaux de terre cuite dont la couleur dominante est le rouge. La tomette provient de la terre battue qui recouvrait jadis les sols. Cette terre battue a été chauffée pour devenir de la terre cuite dans laquelle ont été extraits des carreaux. La tomette était née.

De la tomette traditionnelle à la tomette contemporaine

Il existe actuellement deux catégories de tomette. La première est décrite comme la tomette traditionnelle et se présente sous une teinte rouge foncée, coloris obtenu par le biais d’un mode de cuisson au bois de la terre de Salernes. La seconde se définit comme la tomette moderne, caractérisée par des teintes pouvant varier du rose au beige en passant par l’orangé. Cette catégorie de tomettes résulte de différents mélanges d’argile, cuits de plusieurs manières afin d’ouvrir le panel des couleurs.

L’origine nationale des tomettes est lisible dans leur forme. En effet, une tomette n’est pas identique si elle provient de France, d’Espagne ou bien du Maroc. On trouve des modèles hexagonaux présentant 10 à 20 cm de côté, des modèles octogonaux de largeurs égales, et des modèles carrés aux dimensions généralement admises de 10x10 ou de 15x15.

Une tomette peut être non émaillée, c’est-à-dire qu’on maintient volontairement son aspect naturel et brut. Une tomette peut à l’inverse être émaillée afin d’afficher une brillance servant à renforcer la teinte du carreau. Les nuances sont d’ailleurs entretenues et influencées par le mode de cuisson.

Les carreaux les plus onéreux, à l’esthétisme flammé et fort nuancé, ont été cuits de manière traditionnelle au feu de bois. A l’inverse, la cuisson au gaz n’offre que très peu de nuances. Enfin, pour qu’il n’y ait aucune nuance, il faut choisir une cuisson à l’électricité, parfaite pour concevoir des carreaux unis à des prix très abordables.

Carrelage tomettes : avantages et inconvénients

Le revêtement disposant de tomettes a l’avantage d’être très résistant à l’usure, le matériau en terre cuite étant particulièrement robuste. Les tomettes apportent également une certaine chaleur aux sols qu’elles recouvrent grâce à des coloris esthétiques et naturels. Notez par ailleurs qu’un carrelage en tomettes convient très bien au sol équipé d’un système de chauffage, car il est peu épais, entre 18 et 20 mm, et détient des qualités thermiques performantes.

En termes de contraintes, un carrelage en tomettes est sensible aux tâches et aux salissures, car la terre cuite possède un niveau de porosité important. Il est donc essentiel de traiter votre revêtement via des produits hydrofuges et anti-tâches. Les professionnels recommandent d’utiliser des résines applicables directement sur le carreau lorsque celui-ci sort du four. Si le carreau présente un aspect mouillé, sa couleur naturelle ne sera pas ternie pour autant.

Autre possibilité : traiter avec de l’huile de lin et de l’essence de térébenthine. Ces produits sont écologiques mais nécessitent de réitérer régulièrement le traitement. De plus, cette solution efficace a tendance à salir le carreau dans le temps et à foncer le coloris.

Trouver un artisan carreleur pour mes projets de carrelage tomette

Consultez les artisans carreleurs Plus que Pro recommandés par leurs clients. Soumettez simplement et rapidement votre projet en demandant un devis pour du carrelage tomette