/
/
/
Quel matériau choisir pour son portail
Portail

Quel matériau choisir pour son portail

Un portail c’est bien joli, mais encore faut-il savoir dans quel matériau on compte le faire faire. Budget, entretien, esthétique : tous ces critères déterminent le matériau de votre portail. Tour d’horizon de ces matériaux pour vous aider à choisir.

Les portails en PVC

Comme pour le reste des ouvertures de la maison, le PVC est le chouchou des petits budgets pour les portails. Faciles à installer et vraiment pas chers (on trouve des portails en PVC d’entrée de gamme à 250€ !) les portails en PVC ne demandent aucun entretien, si ce n’est un coup de jet d’eau éventuellement appuyé d’un coup d’éponge de temps en temps.

En revanche, la contrepartie de ce coût faible… c’est bien sûr la robustesse et la longévité qui la payent. Car les portails en PVC ont une très faible résistance mécanique et pourront être très sensibles au vent par exemple. Il est pour cela toujours préférable de laisser de côté les modèles tout PVC pour en choisir un avec un cadre alu par exemple. Et côté longévité, on sait que le portail PVC devra être changé tous les 10 à 15 ans, en fonction de son exposition au soleil.

Les portails aluminium

Léger, plus robuste que le PVC, facile à entretenir, inoxydable : l’aluminium, comme pour les ouvertures, s’impose comme un matériau de choix pour les portails. Il ne demande aucun entretien, est disponible dans des dizaines de coloris différents et permet de créer une grande variété de styles de portails… pour un prix intermédiaire.

Néanmoins, l’aluminium reste relativement fragile et se pliera en cas de trop forte pression mécanique (vent très puissant, chocs avec une voiture ou un vélo, etc.).

Côté prix, on assiste à une grande variété : des portails aluminium entrée de gamme à 400€ aux portails aluminium haut de gamme à 2 500€ voire plus en fonction de la qualité de l’alu, de la forme, des fonctions, des dimensions, etc.

Le portail en bois

Très robuste, lourd, chaleureux et élégant, moyen de gamme en termes de prix, facile à installer, le portail bois a toujours de nombreux arguments en sa faveur et séduit d’ailleurs toujours de nombreux Français.

En revanche, les portails bois demandent beaucoup d'entretien. Ponçage et traitement au moins tous les 2 ans (idéalement tous les ans !) sont indispensables pour garantir la pérennité du portail en plus de son esthétique : si la couche de finition finit par s’en aller, c’est le bois qui finira par être attaqué par les champignons et la moisissure, même s’il est traité classe 4.

Les portails en acier ou fer forgé

Très grande robustesse, excellente durée de vie, grande variété de styles : les portails en acier ou en fer forgé représentent le top du top. En revanche, évidemment, le prix s’en ressent : la facture monte vite et dépasse de loin celle des portails alu par exemple. On n’a rien sans rien !

A noter cependant que les caractéristiques physico-chimiques diffèrent selon le matériau :

  • Le fer forgé est sensible à la rouille et devra donc être régulièrement poncé et/ou a minima traité tous les 2 à 4 ans pour être protégé ;
  • L’acier (généralement galvanisé pour les portails, sans quoi il présente les mêmes contraintes que le fer forgé) est durablement inoxydable. Seule la peinture a besoin d’être refaite (sans ponçage pour ne pas attaquer l’acier !) afin de préserver les qualités esthétiques du portail.
Crédits Photos : Fermeture Menuiseries Schoch Eschau