/
/
/
Quand élaguer ses arbres d'ornement
élagage

Quand élaguer ses arbres d'ornement

Elagage et taille sont des opérations légèrement différentes : si la taille est effectuée régulièrement pour mettre en forme l’arbre ou l’arbuste, favoriser la floraison, apporter de la lumière au cœur ou réduire les dimensions, l’élagage, lui, est généralement une taille plus sévère dont l’objectif est de conformer l’arbre aux besoins humains : l’empêcher de se développer trop près d’une maison ou d’un autre arbre, réduire sa taille, etc. En fonction de l’objectif recherché, l’élagage ne se fait pas aux mêmes périodes. Nos conseils.

L’élagage du bois mort et fragile

La première des raisons de l’élagage est d’ôter les branches mortes, fragiles ou malades de l’arbre, d’une part pour maintenir son esthétique et son caractère ornemental, d’autre part pour lui permettre de se développer pleinement en se concentrant sur les branches robustes et saines.

Cet élagage peut se faire toute l’année sans aucun risque pour l’arbre, bien au contraire : cet élagage régulier lui permet d’être plus fort.

L’automne : la période privilégiée de l’élagage

Pour le reste, si les arbres et arbustes à floraison printanière sont taillés juste après la floraison et les arbustes à floraison estivale taillés en hiver (au début ou au sortir de l’hiver), l’élagage, lui, s’effectue majoritairement en automne.

C’est en effet en élaguant juste avant le repos végétatif, mais aussi avant les périodes de gel, qui pourraient nuire à l’arbre, que l’on permet à l’arbre de repartir plus vigoureux et beau dès le printemps.

Il est important de ne surtout pas élaguer après la reprise de la végétation : les arbres ont dépensé beaucoup d’énergie pour produire le feuillage et les nouveaux rameaux et pourraient souffrir inutilement d’un élagage tardif.

Elagage : quelle fréquence ?

C’est finalement la question de la fréquence de l’élagage qui reste la plus importante. En effet, contrairement aux idées reçues, ce sont les sujets les plus jeunes qui sont les plus susceptibles de supporter sans problème un élagage. Les sujets anciens, inversement, souffrent beaucoup plus de l’élagage, ils ont moins d’énergie pour cicatriser et reprendre après une taille sévère.

En outre, l’élagage ne doit pas être une stratégie de dernier recours parce que l’on a mal entretenu un arbre ornemental ! C’est une démarche d’entretien régulier. Voilà pourquoi il est important de procéder régulièrement à l’élagage sur des arbres ornementaux jeunes et de moins en moins souvent à mesure que l’arbre vieillit : si l’on a commencé le travail tôt, l’élagage est de toute façon de moins en moins nécessaire avec le temps !
Ainsi :

  • On élague les arbres ornementaux jeunes (moins de 10 ans) tous les 2 ans environ
  • On élague les sujets « adolescents » (entre 10 et 20 ans) tous les 4 ou 5 ans
  • On élague les arbres vieux (plus de 20 ans) tous les 10 ans, pas plus

Délicat pour la santé et la pérennité de l’arbre, la sécurité des usagers et l’esthétique finale de l’arbre, l’élagage doit être de préférence effectué par un professionnel. Bien sûr, l’élagage d’entretien qui consiste à tailler le bois mort ou malade peut être effectué par vos soins toute l’année, mais l’élagage sévère de printemps, qui doit répondre à des exigences strictes concernant le développement de l’arbre, sera de préférence effectué par un jardinier, un élagueur, un arboriculteur, etc.

Pour trouver le professionnel qu’il vous faut, choisissez une entreprise Plus Que Pro pour garantir votre satisfaction : elles sont notées par leurs clients !

Trouver un artisan élagueur pour mes projets d'élagage

Consultez les artisans élagueurs Plus que Pro recommandés par leurs clients. Soumettez simplement et rapidement votre projet en demandant un devis pour élaguer vos arbres