/
/
/
/
Le rendement : un critère important pour choisir sa cheminée ou son poêle

Le rendement : un critère important pour choisir sa cheminée ou son poêle

Parmi les paramètres qui permettent de choisir entre une cheminée ou un poêle, le facteur du rendement est central. Il correspond à la part de la chaleur produite qui est restituée.

Signification du rendement

En s’appuyant sur la définition, on peut donc en déduire qu’un rendement évalué à 50 % signifie que la moitié de la chaleur émise par le système de chauffage au bois est restituée à la pièce.

Autrement dit : plus le rendement exprimé en pourcentage est élevé, plus la chaleur produite est efficace pour chauffer votre habitation. Il est généralement convenu que les dispositifs les plus performants affichent un seuil minimal approchant les 80 %.

Rendement des cheminées

Que le modèle soit ancien ou nouveau, la cheminée traditionnelle à foyer ouvert admet un rendement très faible, qui se situe aux alentours de 10 à 20 % seulement. Ce système de chauffage est un véritable gâchis énergétique puisque 80 % de la chaleur produite est dissipée, donc perdue.

La cheminée à foyer fermé est moins pénalisante. Cependant, un différentiel important de rendement se perçoit entre un modèle ancien et un modèle neuf.  Le premier connaît un rendement variant entre 30 et 50 %, contre 70 à 85 % pour le second. Notez au passage que sa capacité d’autonomie dépasse les 10 heures, contre 3 à 5 heures pour les cheminées à foyer ouvert.

Rendement des poêles à bois

Les modèles de poêle à bois à bûches connaissent un rendement identique aux cheminées à foyer fermé. Les anciens modèles ont un rendement compris entre 40 et 50 %, contre 70 à 85 % pour les nouveaux modèles. Leur autonomie est toutefois moindre, puisqu’elle est estimée entre 5 et 12 heures. Les dispositifs les plus performants sont les poêles à bois à granulés, dont le rendement dépasse 80 %.

Bon à savoir

Afin de mieux comprendre l’intérêt d’avoir des équipements de chauffage à bois de qualité, sachez qu’en passant d’un rendement de 50 % à un rendement de 80 %, vous économisez 30 % de combustible. Il suffit alors de faire un rapide calcul pour percevoir qu’avec moins d’argent, vous avez un chauffage bien plus confortable pour vos espaces de vie.

Pour profiter d’un crédit d’impôt lié à l’installation d’un chauffage au bois dans votre logement, vous devez obligatoirement miser sur un appareil dont le rendement sera supérieur à 70 %. En deçà de cette limite, l’état estime que vous n’êtes pas en accord avec les principes de sa politique énergétique durable dans l’habitat.

En s’appuyant sur cette donnée, vous devez donc installer soit un poêle à bois à granulés, soit un poêle à bois à bûches récent. Vous pouvez également jeter votre dévolu sur un modèle récent de cheminée à foyer fermé.

Si vous souhaitez modifier votre système de chauffage, songez à prendre conseils auprès de professionnels fiables et compétents. Le réseau Plus que Pro met ainsi en avant des artisans disposant des certifications adéquates.