/
/
/
Paratonnerres : sont-ils réellement efficaces ?

Paratonnerres : sont-ils réellement efficaces ?

15 000 incendies, 50 000 compteurs électriques, 1 milliard d’euros de dégâts, 15 à 40 décès : voilà le bilan annuel de la foudre en France… D’où l’importance de se protéger. Mais reste à savoir comment. Depuis tous petits, on nous enseigne que le paratonnerre nous protège. Qu’en est-il vraiment ? Les installations électriques sont-elles protégées par le paratonnerre ?  Eléments de réponse.

Un paratonnerre : qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que ça fait ?

A l’origine, le paratonnerre est une simple pointe métallique située très en hauteur et destinée à attirer la foudre. Aujourd’hui, on en sait plus sur le fonctionnement de la foudre et l’on a découvert qu’en amorçant un arc électrique depuis une source conductrice située en altitude, on peut diriger la foudre vers un point précis : le point d’origine de cet arc électrique. C’est grâce à cela que l’on a créé des paratonnerres à dispositifs d’amorçage. Ces derniers, par un dispositif complexe, génèrent un arc électrique qui attire la foudre, évitant ainsi qu’elle tombe ailleurs et protégeant un périmètre important. Les paratonnerres sont ensuite reliés à la terre (ou à l’eau) via des câbles conducteurs.

Dans un cas comme dans l’autre, l’objectif est simplement de guider la foudre vers le sol. En réalité, donc, ce que fait le paratonnerre, c’est de simplement offrir à la foudre un chemin court et efficace vers la terre. Ce faisant, il évite que la foudre tombe par exemple sur la maison (la toiture, les pignons, etc.) et provoque ainsi des explosions, des incendies, des dégâts irréversibles au bâti.

Et en ce sens, il est efficace, oui.

Le parafoudre : une protection électrique indispensable

Un paratonnerre a pour objectif de protéger le bâtiment, pas les installations électriques ! Car en réalité, les installations électriques peuvent toujours être endommagées par l’onde magnétique du tonnerre (c’est le cas des installations de communication, qui sont touchées par les charges électriques atmosphériques) et, surtout, par la surtension électrique causée par la foudre.

Le parafoudre en revanche est un dispositif électrique installé sur le tableau pour protéger l’installation électrique des surtensions causées par la foudre sur le réseau électrique, ces mêmes surtensions qui peuvent « griller » des appareils (télévision, ordinateurs, électroménager, etc.).

Il est à noter que quand un bâtiment est protégé par un paratonnerre, le parafoudre est alors indispensable.

Ce sont donc deux dispositifs complémentaires : l’un protège le bâti, l’autre les installations électriques !

Paratonnerres et parafoudres : vers qui se tourner ?

Reste évidemment la délicate question : qui peut installer un parafoudre ou un paratonnerre ? Le parafoudre est obligatoirement installé par un électricien pour garantir son fonctionnement et, de ce fait, la protection qu’il assure. Le paratonnerre quant à lui peut être installé par l’électricien (s’il en a les compétences) ou par un couvreur.

Pour choisir électricien et couvreur, nous vous conseillons de faire appel à un artisan qualifié recommandé par ses clients comme ceux référencés dans le réseau Plus Que Pro :

Artisans couvreurs
Electriciens