/
/
/
/
Comment choisir ses volets roulants ?

Comment choisir ses volets roulants ?

Les volets roulants sont les petits favoris des Français quand il s’agit de fermer leurs ouvertures : 1 fenêtre sur 3 est équipée de ce type de volets. Aluminium, PVC, isolés, électriques, en façade ou en tableau, à enroulement intérieur ou extérieur : le problème des volets roulants, c’est qu’il en existe de toutes sortes. Alors, comment bien choisir ses volets roulants : nos conseils.

Volet roulant : PVC ou alu ?


Les volets roulants sont majoritairement disponibles en 2 matériaux : l’aluminium et le PVC. Le PVC est un excellent isolant, peu coûteux, pratique et offrant une durée de vie confortable. L’aluminium est un moins bon isolant mais offre une robustesse nettement supérieure (ainsi qu’une plus grande durée de vie) et de nombreux coloris… mais c’est aussi un matériau bien plus cher !

Le premier critère de sélection est donc généralement le budget, tout simplement. Quand on a les moyens, on opte pour l’aluminium, plus élégant et durable que le PVC. Quand on a un budget serré, on opte pour le PVC.

Néanmoins, le matériau des volets roulants dépend aussi de la taille des ouvertures : pour les grandes ouvertures comme les baies vitrées, le PVC sera exclu d’emblée faute d’une rigidité suffisante. Ce sera alors l’aluminium qui sera proposé d’office.

Si vous optez pour des volets roulants en aluminium, il est alors impératif d’exiger des volets roulants à double paroi pour éviter les ponts thermiques et garantir une bonne isolation de vos ouvertures : l’aluminium est un médiocre isolant, contrairement au PVC. Ce sont les volets roulants isolés. Les volets roulants PVC n’ont pas besoin d’être isolés.
Pose des volets roulants : en façade ou en tableau ?

Concernant la pose, cette dernière peut se faire en façade ou en tableau, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Dans un projet de rénovation, on privilégiera généralement la pose en tableau qui ne demande que peu voire pas de travaux de maçonnerie contrairement à la pose en façade.

Dans une pose en façade, que ce soit à enroulement intérieur ou extérieur, le volet roulant est installé dans un coffre tunnel : une fois replié, le volet roulant disparaît totalement dans la maçonnerie et le coffre ne diminue pas la luminosité.
Dans une pose en tableau, le coffre du volet roulant est situé au-dessus de la fenêtre, soit à l’intérieur du tableau, à l’extérieur de la maison, soit à l’intérieur de la maison. Dans un cas comme dans l’autre, il grignote un peu de luminosité : la place qu’il prend est autant de moins pour le vitrage.

Volets roulant : motorisé ou non ?


Sachez-le, ce n’est pas le prix qui est déterminant pour le choix entre volet roulant manuel ou motorisé… sauf si vous souhaitez une manœuvre de secours ! En effet, aujourd’hui, les deux types de volets (électrique ou manuel) coûtent sensiblement la même chose. Ce qui coûte cher, c’est d’ajouter une manœuvre de secours permettant d’ouvrir et fermer manuellement le volet roulant en cas de panne électrique.

Choisir ses volets roulants avec un professionnel


Il est évident que seul un professionnel sera à même de vous conseiller efficacement sur le choix de vos volets roulants en fonction de votre budget, votre bâti et vos usages. C’est également un professionnel qui vous permettra de garantir une pose dans les règles de l’art.

Pour trouver votre artisan, utilisez le réseau Plus Que Pro qui vous garantit des artisans menuisiers compétents et recommandés par leurs clients :
Artisans menuisiers

Trouver un artisan menuisier fiable

Consultez les artisans Plus que Pro recommandés par leurs clients. Soumettez simplement et rapidement votre projet en demandant un devis pour la pose et l'entretien de vos fermetures.